Le lo­to marque la ré­ou­ver­ture de la sai­son « Les stocks sont vides pour notre plus grand plai­sir ! »

L'Orne Combattante (SN) - - Suisse Normande -

Il manque la ré­ou­ver­ture la sai­son des courses de bug­gy aux­quelles par­ti­cipe ac­ti­ve­ment le double cham­pion de France et du Grand ouest, Jé­ré­my Ma­rin.

150 joueurs

Di­manche 20 no­vembre, l’as­so­cia­tion Team Dec, re­pré­sen­tée par Em­ma­nuel De­sert, le pré­sident, a pro­po­sé son pre­mier lo­to de la sai­son. 150 per­sonnes étaient pré­sentes dans l’es­poir de rem­por­ter les gros lots, à sa­voir des bons d’achat de 100 € et 200 €.

Jé­ré­my Ma­rin, le grand pas­sion­né, court de­puis de nom­breuses an­nées à bord de son bug­gy avec deux mo­teurs de mo­tos. Son oncle, Em­ma­nuel Dé­sert, as­sure l’en­tre­tien et la mé­ca­nique, très coû­teux, sur ce genre d’en­gin. Les lo­tos servent donc à fi­nan­cer en par­tie les ré­pa­ra­tions mais éga­le­ment les en­ga­ge­ments et les dé­pla­ce­ments des courses dans la ré­gion Grand ouest.

Cette an­née le cham­pion re­met­tra son titre en jeu pour une 3e vic­toire consé­cu­tive. Ce lo­to marque donc l’ou­ver­ture de la sai­son, les deux pro­chains lo­tos or­ga­ni­sés par la Team Dec au­ront lieu en fé­vrier et mars.

« Tous les ven­deurs de la bourse aux jouets et vê­te­ments ont été contents de leur jour­née, tout comme les ar­ti­sans du mar­ché de Noël, pas de très grosses ventes mais une bonne hu­meur dans une bonne am­biance. 16 litres de crêpes ven­dues, 12 litres de vin chaud, au­tant de ca­fé… Les stocks sont vides, pour notre plus grand plai­sir ! » confie Lau­rette Fau­de­mer, pré­si­dente de l’as­so­cia­tion des pa­rents d’élèves.

20 kg de tar­ti­flette

Di­manche 27 no­vembre a eu lieu pour la troi­sième an­née le mar­ché de Noël et une bourse aux jouets et aux vê­te­ments or­ga­ni­sés par La Ré­cré des cartables. Ins­tal­lés confor­ta­ble­ment dans la salle des fêtes, 12 ar­ti­sans lo­caux ven­daient des pro­duits ar­ti­sa­naux tan­dis que des par­ti­cu­liers pro­po­saient à pe­tits prix leurs jouets et vê­te­ments. L’as­so­cia­tion avait aus­si créé un es­pace avec un père Noël avec qui les en­fants po­ser, le temps d’une pho­to. Non loin de là, un conteur et une boîte aux lettres pour y dé­po­ser les lettres pour le père Noël.

Les crêpes et les as­siettes de tar­ti­flette, 20 kg pré­pa­rés par Vé­ro­nique Le­cou­drée, une ma­man de pa­rents d’élèves, ont été ven­dus afin de fi­nan­cer des pro­jets pour les en­fants de l’école.

« Un long tra­vail d’or­ga­ni­sa­tion »

« C’est un long tra­vail en amont à or­ga­ni­ser », note la pré­si­dente de l’as­so­cia­tion de­puis un an qui sou­ligne no­tam­ment l’en­ga­ge­ment de la mu­ni­ci­pa­li­té « pour le prêt de la salle des fêtes », des pa­rents d’élèves et les maî­tresses de l’école de Saint-Ré­my, le co­mi­té d’ani­ma­tion « pour le prêt des ton­nelles », M. Mo­rel « pour le prêt de ca­lèche et che­vaux », les membres et bé­né­voles de La Ré­cré des cartables « pour leur énorme in­ves­tis­se­ment ». « Ce mar­ché n’au­rait pas ce suc­cès sans cette belle gé­né­ro­si­té. »

L’Aroe­ven, l’as­so­cia­tion ré­gio­nale des oeuvres édu­ca­tives et de va­cances de l’édu­ca­tion na­tio­nale, était éga­le­ment pré­sente. Pour l’as­so­cia­tion des pa­rents d’élèves, elle se ré­vèle être d’un réel sou­tien grâce à son par­tage de sa­voir-faire intergénérationnel, l’écoute des at­tentes et ses bien­faits au­près des élèves de l’école de Saint-Ré­my.

« Nous or­ga­ni­sons le pé­ri­sco­laire le mar­di et ven­dre­di à l’école de Saint-Ré­my, nous avons fait avec les en­fants des pro­duits pour la vente afin de fi­nan­cer des pro­jets édu­ca­tifs », a dé­taillé Fan­ny Gan­don, la res­pon­sable

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.