Horoscope

L'Orne Combattante (SN) - - Loisirs -

Bélier Lion Vierge (21/03 - 20/04)

Dans l’en­semble, c’est une se­maine sans sou­ci qui vous at­tend, à ce­ci près que vous au­rez bien du mal à ré­fré­ner votre gour­man­dise in­sa­tiable. Peut-être os­cil­le­rez-vous entre deux poids : ce­lui de la culpa­bi­li­té as­sou­vie et ce­lui de la lé­gè­re­té frus­trée…

Tau­reau Can­cer Ba­lance Scorpion Verseau (21/04 - 20/05)

Pour ac­com­plir votre tra­vail dans les meilleures condi­tions, et même si votre vie pri­vée s’en trouve bous­cu­lée, vous au­rez be­soin d’avoir les idées claires et de sa­voir exac­te­ment où vous al­lez. Des mises au point s’avè­re­ront donc né­ces­saires avec votre hié­rar­chie.

Gémeaux Sagittaire Pois­sons (21/05 - 20/06)

C’est tout un tas de sur­prises, des so­lu­tions aux pro­blèmes, une dou­ceur de vivre qui s’ins­tallent pas à pas pour votre plus grand plai­sir et ce­lui de vos proches. Ce me­nu ne se­ra pas ce­lui de la mo­no­to­nie ni ce­lui du train-train quo­ti­dien. Cette pé­riode ar­rive comme une bouf­fée d’air qui va vous dé­coif­fer !

(21/06 - 22/07)

Ras­su­rez-vous ! Ce ne se­ra pas une longue croi­sade ! Grâce à votre dé­ter­mi­na­tion et à votre droi­ture, vous ap­pren­drez bien vite à quelle sauce vous al­lez être man­gé ! Sauce aigre-douce ? Au miel bien onc­tueux ? Pas de pa­nique, ce sont les lau­riers qui vous at­tendent !

(23/07 - 22/08)

Elle est un peu dé­lais­sée cette fa­mille. Mise à l’écart la ma­jo­ri­té du temps, elle s’in­quiète de votre man­que­ment d’égards. Elle vous sait très pris par vos obli­ga­tions pro­fes­sion­nelles, elle s’ac­com­mode de vos ho­raires qui dé­bordent sans cesse sur votre vie pri­vée, mais elle se sent un peu in­utile, ou pire peut-être de trop, comme un che­veu sur la soupe !

(23/08 - 22/09)

Vous n’avez guère l’ha­bi­tude de vous écou­ter et de pleu­rer sur votre sort. Quelques ten­sions ner­veuses sont à pré­voir, ten­sions sou­vent dues à votre rythme de tra­vail. Il fau­dra vous mé­na­ger des temps de re­pos, pour le plus grand bon­heur des vôtres d’ailleurs !

(23/09 - 23/10)

Si vous ne vou­lez rien voir, si vous ne sou­hai­tez pas en­tendre, vous ré­col­te­rez ce qui peut dé­cou­ler d’une at­ti­tude égoïste. Il n’y a pas de choix à faire car tout est im­por­tant. On ne peut plus pre­nante, votre ac­ti­vi­té ne doit pas pour au­tant vous obli­ger à né­gli­ger votre in­ti­mi­té fa­mi­liale. Il est là votre havre de paix !

(24/10 - 22/11)

Les cri­tiques des uns, les la­men­ta­tions des autres au­ront sur vous un ef­fet sal­va­teur. Dieu que vous êtes heu­reux fi­na­le­ment ! Non ! vous ne pren­drez par­ti ni pour les uns et ni pour les autres. Qu’on se le dise ! Vous re­fu­se­rez net­te­ment de vous in­ves­tir dans des si­tua­tions confuses !

(23/11 - 21/12)

Des changements in­té­res­sants, en­ri­chis­sants, n’ayons pas peur des mots, vous at­tendent ! Plein de bonnes choses ar­rivent si vous sa­vez ma­noeu­vrer avec adresse. Vie pro­fes­sion­nelle et vie af­fec­tive sont à dis­so­cier, mais il ne faut ab­so­lu­ment pas lé­ser l’une pour pri­vi­lé­gier l’autre. C’est une ques­tion de me­sure !

Capricorne (22/12 - 20/01)

As­sez de jé­ré­miades ! Stop aux tour­ments in­utiles ! Bas­ta les grin­cheux, les ner­veux, les en­vieux ! Vous vou­lez la paix et vous sou­hai­tez la sa­vou­rer en toute tran­quilli­té. Vous n’avez per­du que trop de temps et votre cos­tume de bon Sa­ma­ri­tain est fran­che­ment dé­fraî­chi. Le message doit main­te­nant pas­ser une fois pour toutes !

(21/01 - 18/02)

Le cli­mat familial va ga­gner en dou­ceur de vivre et cha­cun s’ac­cor­de­ra à pen­ser qu’avec un peu plus de sa­gesse tout de­vient gé­rable. Tout ce­la se­ra créa­teur d’une grande uni­té bâ­tie sur la confiance et la sin­cé­ri­té. Les cé­li­ba­taires y ver­ront plus clair et fe­ront des choix dé­ci­sifs pour leur ave­nir, c’est-à-dire un grand pas vers celle ou ce­lui qui leur ten­dra les bras.

(19/02 - 20/03)

Vous ré­agi­rez contre le pes­si­misme et en­traî­ne­rez avec vous celles et ceux qui vou­dront bien vous suivre. Comme c’est drôle ! Pou­voir se le­ver chaque ma­tin est dé­jà un vé­ri­table bon­heur, une chance même ! Sa­voir ap­pré­cier à sa juste va­leur la plus simple des choses est une ri­chesse in­com­pa­rable et vous vous en fé­li­ci­te­rez.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.