L’en­tre­prise athi­sienne AMPS est spé­cia­li­sée dans l’aé­ro­nau­tique

Créée en 2005 l’en­tre­prise AMPS (ate­lier de mé­ca­nique de pré­ci­sion Sal­liot) tra­vaille in­di­rec­te­ment pour le mi­lieu aé­ro­nau­tique Air­bus, Boeing, Das­sault.

L'Orne Combattante (SN) - - Bocage Et Suisse Normande Entre -

De­puis 2009, l’en­tre­prise athi­sienne AMPS est pré­sente via NAE (Normandie aé­ro espace créée en 1998) au Sa­lon aé­ro­nau­tique du Bour­get avec trois ob­jec­tifs prin­ci­paux : ac­cueillir ses clients ; en pros­pec­ter des nou­veaux ; mon­trer qu’elle est bien pré­sente dans le mi­lieu aé­ro­nau­tique.

Cette an­née, par­mi les contacts réa­li­sés du­rant le sa­lon, une di­zaine de­vrait se concré­ti­ser dont la moi­tié très sé­rieu­se­ment.

C’est en 2004, que Pa­trice Sal­liot, a ra­che­té le por­te­feuille et les clients de l’en­tre­prise flé­rienne Le­cler dé­col­le­tage après la ces­sa­tion d’ac­ti­vi­té de son di­ri­geant. Il est ve­nu créer une nou­velle so­cié­té, à Athis, dans la zone d’ac­ti­vi­té de la Co­lom­blée. C’est ain­si qu’est née AMPS, ini­tiales de : ate­lier de mé­ca­nique de pré­ci­sion Sal­liot.

Le nou­veau pa­tron de la so­cié­té a dé­bu­té avec 5 sa­la­riés. En 2017, ils sont 14 et bien­tôt 15 en juillet avec la créa­tion d’un nou­veau CDI. L’en­tre­prise fa­mi­liale à taille hu­maine est spé­cia­li­sée dans la fa­bri­ca­tion de mi­cro­mé­ca­nique de très haute pré­ci­sion en ma­tière d’usi­nage par tour­nage. Les plus pe­tites pièces font la taille d’une bille de sty­lo. Ces pièces sont réa­li­sées en pe­tites et moyennes séries, à sa­voir de 20 à 500 jus­qu’à 1.000.

100 % fran­çais

Avant de créer sa so­cié­té, Pa­trice Sal­liot a tra­vaillé dans le mi­lieu de l’aé­ro­nau­tique où il a gar­dé des contacts. Grâce à ceux-ci, il s’est lan­cé dans ce mi­lieu por­teur. Au­jourd’hui, 70 % du mar­ché d’AMPS est dans ce do­maine, pour le civil, le mi­li­taire, la dé­fense et le spa­tial. Trop pe­tite pour tra­vailler en di­rect avec les grandes en­tre­prises, AMPS fa­brique pour Air­bus in­dus­trie (A320, A330 et A380), Das­sault (avion Ra­fale), Boeing (le 747), Sa­fran (mo­teur Leap ; et ceux des fu­sées Ariane 5 et 6) et Zo­diac aé­ros­pace.

Ses clients sont uni­que­ment ba­sés en France dont la moi­tié en Normandie (trois dans le sec­teur de Flers, Fau­re­cia, Se­ro­dem et Ther­mo­co­ax). Le reste se si­tue es­sen­tiel­le­ment en ré­gion pa­ri­sienne et sur le reste de la France (ré­gions Rhône-Alpes, pays Basque et Aqui­taine).

Outre l’aé­ro­nau­tique et l’espace, AMPS tra­vaille aus­si pour l’in­dus­trie au­to­mo­bile (Fau­re­cia), la dé­co­ra­tion, le mé­di­cal.

À la re­cherche d’un chef d’ate­lier

L’en­tre­prise athi­sienne est en pleine pro­gres­sion avec un chiffre d’affaires qui est pas­sé en 2015/2016 de 1,2 mil­lion d’eu­ros à 1,5 mil­lion en 2016/2017. Pour com­bler le pro­chain dé­part en re­traite de son chef d’ate­lier, AMPS est à la re­cherche d’une per­sonne qua­li­fiée sa­chant pro­gram­mer et ré­gler des ma­chines d’ou­tillage de pro­duc­tion in­dus­trielle. Les can­di­dats ré­pon­dant à ce pro­fil doivent ap­pe­ler le 02.33.96.16.70 où en­voyer un e-mail à l’adresse : a.m.p.s@ wa­na­do.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.