ECOSSE

L'Univers du Rugby - - France -

’ Ecosse n’a plus rem­por­té le Tour­noi de­puis 1999, la veille du pas­sage aux VI Na­tions. Au­tant dire une éter­ni­té. Dans le Tour­noi nou­velle for­mule, le meilleur clas­se­ment du XV du Char­don reste une 3e place, at­teinte en 2006 et 2013. Le NéoZé­lan dais Vern Cot­ter ( ex- Cler­mont), ar­ri­vé à la tête de la sé­lec­tion en mai 2014, avait pour mis­sion de re­lan­cer le rugby des High­lands. Un ob­jec­tif en par­tie at­teint puisque les Ecos­sais ont réa­li­sé une belle Coupe du monde, éli­mi­nés par l’Aus­tra­lie en quarts de fi­nale ( 34- 35) au terme d’un match qu’ils au­raient pu rem­por­ter sans une dé­ci­sion ar­bi­trale contes­table. En s’ap­puyant sur de jeunes joueurs qui consti­tuent l’os­sa­ture des Glas­gow War­riors, le sé­lec­tion­neur ki­wi a réus­si à créer une vraie dy­na­mique. Cot­ter es­père que son groupe sur­fe­ra sur cette vague et pro­fi­te­ra de l’ex­pé­rience em­ma­ga­si­née du­rant le Mon­dial pour bien fi­gu­rer lors du Tour­noi 2016. C’était éga­le­ment la vo­lon­té du de­mi de mê­lée Greig Laidlaw après la dé­faite contre les Wal­la­bies. Ce­lui qui condui­ra une fois de plus l’Ecosse en tant que ca­pi­taine l’as­su­rait : « Si nous jouons comme nous l’avons fait ici, nous avons toutes les chances de rem­por­ter le VI Na­tions. C’est à nous de ré­pé­ter ce type de per­for­mance. » Le sé­lec­tion­neur a choi­si de faire confiance à une ma­jo­ri­té de mon­dia­listes. Six d’entre eux sont bles­sés - Fra­ser Brown, Jon Welsh, Grant Gil­christ, Hen­ry Pyr­gos, Ri­chie Ver­non - ou ont pris leur re­traite ( Alas­dair Stro­kosch). On re­trouve ain­si 23 des 31 joueurs qui ont par­ti­ci­pé au ren­dez- vous en An­gle­terre. « Nous avons com­po­sé un mix de joueurs d’ex­pé­rience et de jeunes joueurs pro­met­teurs. Cer­tains étaient pré­sents pour la Coupe

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.