Par Fred Lesmayoux

L'Univers du Rugby - - Contents -

A près quatre an­nées pa­thé­tiques - et le qua­li­fi­ca­tif est faible -, le XV de France s’at­tache à re­trou­ver des cou­leurs, des sou­rires et du jeu. Du moins, c’est la belle et lourde mis­sion confiée au nou­veau staff tri­co­lore, di­ri­gé par un Guy No­vès à l’au­to­ri­té na­tu­relle et à la rec­ti­tude mo­rale ir­ré­pro­chables. Les Tour­nois d’après- Coupe du monde ont ceci d’ori­gi­nal qu’ils an­noncent tou­jours le dé­but d’une nou­velle ère. En­core faut- il dé­ni­cher les oi­seaux rares, jeunes et puis­sants si pos­sible. Il s’agi­ra de les me­ner jus­qu’au som­met du rugby mon­dial en 2019. La der­nière Coupe du monde nous a confir­mé que les meilleures équipes étaient celles qui pro­dui­saient du jeu. Un jeu aus­si ef­fi­cace que spec­ta­cu­laire. Le No­vès de l’époque tou­lou­saine en est une ré­fé­rence. L’oc­ca­sion est belle de re­par­tir d’une feuille vierge, avec des « ga­mins élus, in­ves­tis de la mis­sion de re­pré­sen­ter le peuple France » . Et si la concré­ti­sa­tion du pro­jet pren­dra for­cé­ment un peu de temps et ac­cou­che­ra de quelques dé­faites, l’ave­nir du rugby tri­co­lore passe inexo­ra­ble­ment par le plai­sir. En­joy !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.