Le sor­cier Guy No­vès peut- il chan­ger la donne ?

Après l’échec de la mé­thode Phi­lippe Saint- An­dré qui a cris­tal­li­sé les cri­tiques pour son manque d’am­bi­tion dans le jeu, Guy No­vès a pris les rênes d’une équipe de France en­core trau­ma­ti­sée par la dé­route su­bie face aux All Blacks en Coupe du monde. En­tr

L'Univers du Rugby - - France - Par Paul Pé­rié

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est at­ten­du ! Guy No­vès, in­con­tour­nable ma­na­ger tou­lou­sain pen­dant plus de 20 ans, a un poids énorme sur les épaules après avoir pris les rênes de l’équipe de France. Le fias­co de la der­nière Coupe du monde - dé­faite 62- 13 face aux All Blacks en quarts de fi­nale -, as­so­cié à un jeu res­tric­tif, a don­né lieu à de nom­breuses cri­tiques de la part des spé­cia­listes. Si les ins­tances fé­dé­rales n’ont pas été épar­gnées, c’est prin­ci­pa­le­ment Phi­lippe Saint- An­dré qui a su­bi les foudres des médias et des ob­ser­va­teurs. Au­jourd’hui, Guy No­vès a une mis­sion claire. Ré­con­ci­lier le XV de France avec ses sup­por­ters en leur re­don­nant du plai­sir, sans né­gli­ger les ré­sul­tats. Pas vrai­ment un ca­deau, le rugby tri­co­lore ayant été lais­sé dans un état de dé­so­la­tion ex­trême. Pour au­tant, No­vès n’a pas vou­lu ti­rer sur son pré­dé­ces­seur. « Il y a eu des choses très po­si­tives sur les­quelles je vais m’ap­puyer. Et il y a aus­si eu du né­ga­tif. Tout le monde l’a vu mais nous ne par­ti­rons pas de zé­ro. » Un staff ré­duit Pour re­le­ver ce dé­fi, le nou­veau sé­lec­tion­neur a choi­si de s’en­tou­rer d’hommes de confiance. Par­mi eux, Yan­nick Bru conserve la res­pon­sa­bi­li­té des avants, qu’il avait dé­jà sous « PSA » . Une dé­ci­sion qui n’a pas man­qué de faire ré­agir sa­chant que le pack fran­çais était loin d’être sou­ve­rain lors de la der­nière Coupe du monde. Pour Guy No­vès, ce­pen­dant, c’était presque une évi­dence. « C’est un gar­çon que je connais de­puis long­temps. Nous avons eu la chance de tra­vailler en­semble pen­dant cinq ans, je connais ses qua­li­tés et sa com­pé­tence. Sa pré­sence est im­por­tante. Je vou­lais faire bé­né­fi­cier le groupe de son ex­pé­rience en équipe de France car nous avons très peu de temps pour tra­vailler » , a- t- il ex­pli­qué lors

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.