L’EXI­LÉ

L'Univers du Rugby - - Portraits -

De­puis la fin de la Coupe du monde, il of­fi­cie chez les Exe­ter Chiefs. C’est le seul trois- quarts de la Squa­dra Az­zur­ra à évo­luer hors de son pays. A 22 ans, Mi­chele Cam­pa­gna­ro est l’une des pro­messes des lignes ar­rières lan­cées dans le grand bain par Jacques Bru­nel. So­lide ( 1,84 m pour 88 kg), le joueur né en Vé­né­tie, ber­ceau du rugby ita­lien, a fait ses classes à l’Aca­dé­mie na­tio­nale Ivan Fran­ces­ca­to de Parme avant de re­joindre le Be­net­ton Tré­vise. En 2012, il est la star trans­al­pine pour le Mon­dial ju­niors en Afrique du Sud mais se blesse dès le pre­mier match. Cam­pa­gna­ro porte le maillot de sa « fran­chise » pour la pre­mière fois face au Con­nacht, en Ligue celte, en 2013, et il est dé­si­gné homme du match. Pour sa pre­mière ti­tu­la­ri­sa­tion face aux Pu­mas, en no­vembre de la même an­née, il signe son pre­mier es­sai sous le maillot du XV d’Ita­lie. Le centre ré­ci­dive en réus­sis­sant un dou­blé au Mille­nium lors de ses dé­buts dans le Tour­noi des VI Na­tions, en 2014. Une per­for­mance qui le ca­ta­pulte au rang d’es­poir du rugby trans­al­pin. Sa vi­tesse de course et ses ap­puis font de lui l’un des dan­gers of­fen­sifs de la Squa­dra. Mais il s’avère être éga­le­ment un dé­fen­seur ca­pable de pla­quages dé­vas­ta­teurs. S’il n’a pas pu confir­mer lors du der­nier Tour­noi en rai­son d’une bles­sure, Mi­chele a été l’une des sa­tis­fac­tions du Mon­dial, que l’Ita­lie a quit­té dès la phase de poules. Un ré­sul­tat qui ne sa­tis­fai­sait pas le compétiteur qu’est Cam­pa­gna­ro à l’heure de re­joindre Exe­ter : « Nous ne sommes pas très contents de cette 3e place car notre ob­jec­tif était d’at­teindre les quarts de fi­nale. » Ré­gu­liè­re­ment uti­li­sé par les Chiefs en cham­pion­nat comme en Coupe d’Eu­rope, il au­ra à coeur de prou­ver que cet exil lui a fait pas­ser un cap.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.