PAR FRED LESMAYOUX

L'Univers du Rugby - - News -

Grosse ré­vo­lu­tion dans le Tour­noi des VI Na­tions cette an­née avec l’in­tro­duc­tion des points bo­nus. Sor­tez vos cal­cu­lettes, mes­sieurs, dames… L’équipe ga­gnante re­ce­vra un point sup­plé­men­taire si elle marque quatre es­sais ou plus. L’équipe per­dante ga­gne­ra, elle, un point si elle ins­crit 4 es­sais ou perd par moins de 7 points et deux points si elle marque 4 es­sais et perd par moins de 7 points. Aïe ! Il s’agit d’une mi­ni- ré­vo­lu­tion en forme de test dans la longue his­toire du Tour­noi, qui res­tait la seule com­pé­ti­tion pro­fes­sion­nelle à ne pas avoir mis en place un tel sys­tème. En­fin, pour que la na­tion qui réa­lise le Grand Che­lem soit dans tous les cas de fi­gure as­su­rée de rem­por­ter le Tour­noi ( man­que­rait plus que ça !), cette der­nière se ver­ra oc­troyer trois points sup­plé­men­taires au clas­se­ment. La bonne blague… Ed­die Jones, le sé­lec­tion­neur an­glais, in­vain­cu la sai­son der­nière et au­teur du Grand Che­lem, a un avis tran­ché sur la ques­tion, que nous ne sommes pas loin de par­ta­ger : « Je ne pense pas que les bo­nus au­ront de l’in­fluence sur la fa­çon de jouer. J’ai coa­ché pen­dant plus de 20 ans et j’ai ra­re­ment pris cette règle en consi­dé­ra­tion. Pour moi, si on joue bien au rug­by, on as­sure le bo­nus et si on est mau­vais, on ne l’a pas, ça ne change rien. » Comme par­tout, ce ca­deau bo­nus est là pour ré­com­pen­ser les es­sais et un style de jeu of­fen­sif. Ça tombe bien, c’est exac­te­ment ce que prêche Guy No­vès de­puis son ar­ri­vée à la tête des Bleus. Si les chiffres de l’at­taque tri­co­lore plaident en fa­veur de ses pou­lains ( 2,2 es­sais mar­qués par match), ceux de la dé­fense ( 1,9 es­sai en­cais­sé par match) ne sont pas en­core à la hau­teur du con­cert in­ter­na­tio­nal. Les Tri­co­lores risquent donc gros sur ce Tour­noi dans l’op­tique du ti­rage au sort des poules de la Coupe du monde 2019, or­ga­ni­sé le 10 mai pro­chain à Kyo­to ( Ja­pon). A ce jour, la France est 8e na­tion mon­diale. Elle fi­gu­re­rait dans le cha­peau 2. Trois dé­pla­ce­ments à son pro­gramme en cette an­née im­paire : elle voya­ge­ra en An­gle­terre ( der­nière vic­toire en 2005), en Ir­lande ( der­nière vic­toire en 2011) et en Ita­lie ( où elle a en­re­gis­tré deux re­vers sur ses trois der­niers dé­pla­ce­ments). Les élus de Guy No­vès pour­raient ain­si être pré­ci­pi­tés dans le cha­peau 3. Dans ce cas, ça s’ap­pel­le­rait du ma­lus !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.