RA­CING 92

Fon­dé en : 1882 • Sta­tut : SASP • Cou­leurs : Ciel et blanc • Siège : 11 ave­nue Paul Lan­ge­vin, 92350 Le Ples­sis- Ro­bin­son. Siège so­cial : 29 rue Mar­beuf, 75008 Pa­ris • Site In­ter­net : www. ra­cing92. fr • Bou­tique : Ra­cing Rug­by 1882, 42 ave­nue de Wa­gram, 7

L'Univers du Rugby - - NEWS -

C’était il y a un an. Le Ra­cing 92 bat­tait le RC Tou­lon­nais au Camp Nou et rem­por­tait son sixième titre de cham­pion de France au terme d’un match in­croyable. Une fi­nale d’an­tho­lo­gie ! De­puis, la di­ges­tion a été bien dif­fi­cile… Sur le ter­rain et par un pe­tit mi­racle, les Ra­cing­men sont ar­ri­vés - tant bien que mal - à at­teindre les de­mi- fi­nales, se fai­sant « dé­ma­ter » par un gros, Cler­mont. En de­hors du ter­rain, les af­faires se sont suc­cé­dé entre do­page, fu­sion avor­tée, drogue, al­cool et sus­pen­sion du coach… De quoi pé­ter une grosse bou­lette ! Le Ra­cing s’était sans doute vu trop beau et il a été in­ca­pable, toute la sai­son pas­sée, de dé­fendre son titre, même s’il de­meure le seul club à avoir ac­cé­dé chaque an­née et sans in­ter­rup­tion aux phases fi­nales après sa re­mon­tée de Pro D2. « Ça a été une sai­son bi­zarre, com­pli­quée…, ad­met Laurent La­bit, l’en­traî­neur des trois- quarts, sus­pen­du quinze se­maines pour des propos dé­pla­cés à l’égard de Montpellier. On a pas­sé l’an­née à ga­lé­rer, à rat­tra­per le temps per­du sur la pré­pa­ra­tion, foi­rée à cause des bles­sures, et puis on a été pol­lués par les af­faires, in­siste- t- il. For­cé­ment, à un mo­ment, tu le paies… Nous avons ana­ly­sé les ra­tés de notre dé­but d’exer­cice pour évi­ter de re­pro­duire cette très mau­vaise en­tame. On va se ser­vir de ce­la. On ne veut pas commettre les mêmes er­reurs, on va en dis­cu­ter avec les joueurs. » Ch­ris Ma­soe, en mode « grand frère » , est ve­nu étof­fer le staff. La U Are­na de Nan­terre- Pa­ris- La Dé­fense est prête à ac­cueillir ses en­fants et ceux qui les sou­tiennent mais qu’en est- il de l’ef­fec­tif ? Dif­fi­cile de ne pas se mon­trer scep­tique à l’énon­cé des ar­ri­vées et des dé­parts…

Un gros contin­gent tou­lou­sain

Cer­tains cadres ont pro­lon­gé, comme Maxime Ma­che­naud, Ted­dy Tho­mas, Juan Im­hoff ( qui dé­ment, ce­pen­dant), So’ota­la Fa’aso’o ou Ber­nard Le Roux - et les deux coaches -, mais d’autres, in­dis­pen­sables, s’en sont al­lés, comme Ger-

« J’AI L’AM­BI­TION DE RÉA­LI­SER LE DOU­BLÉ TOP 14- COUPE D’EU­ROPE AVEC MON NOU­VEAU CLUB. C’EST DUR DE FAIRE LE DOU­BLÉ MAIS NOUS AVONS UNE GROSSE ÉQUIPE » DONNACHA RYAN

brandt Gro­bler, Fran­çois Van der Merwe et Jo­han Goo­sen. Pas de noms ron­flants ni de CV pom­peux pour les rem­pla­cer, si ce n’est l’in­ter­na­tio­nal ir­lan­dais Donnacha Ryan ( 33 ans, 47 sé­lec­tions). « J’ai été au Muns­ter pen­dant 13 ans, il était grand temps de chan­ger d’air, com­mente ce der­nier. Je veux vivre de nou­velles aven­tures. D’énormes dé­fis nous at­tendent. J’ai l’am­bi­tion de réa­li­ser le dou­blé Top 14- Coupe d’Eu­rope avec mon nou­veau club. Ce se­rait gé­nial de ga­gner les deux et c’est l’ob­jec­tif. Ce sont deux com­pé­ti­tions très com­pli­quées, c’est dur de faire le dou­blé mais nous avons une grosse équipe. » Son op­ti­misme pour­ra tou­jours dé­teindre sur les nou­veaux. Des élé­ments ré­cu­pé­rés à Tou­louse, bien mal en point lui aus­si l’an pas­sé, à sa­voir Pa­tri­cio Al­ba­cete, Va­sil Ka­ko­vin, Cen­sus Johnston et Ed­win Ma­ka. L’at­trac­tion de ce dé­but de sai­son se­ra le re­tour de Virimi Vakatawa au XV, dans son club d’ori­gine. Il pour­ra évo­luer à l’aile ou au centre. En es­pé­rant qu’il ne se blesse pas ra­pide- ment ! Bonne pioche avec le re­tour de prêt de Louis Du­pi­chot qui dou­ble­ra avec Brice Du­lin à l’ar­rière. En fonc­tion de ses per­for­mances, il pour­rait être ali­gné à l’aile quand Du­lin se­ra sur le ter­rain. On peut ce­pen­dant s’in­ter­ro­ger sur la po­si­tion d’ou­vreur. Dan Car­ter est certes tou­jours pré­sent mais il ne dis­pu­te­ra pas, comme à chaque fois, une sai­son en­tière. Son rem­pla­çant, Ré­mi Ta­lès, ne s’est pas im­po­sé de­puis qu’il évo­lue dans les Hauts- de- Seine et Jo­han Goo­sen est donc par­ti… Il est temps, comme le staff le sou­hai­tait, d’in­jec­ter un peu de sang frais dans ce team vieillis­sant, qui re­po­se­ra au gré des sé­lec­tions et des bles­sures (!) sur ses in­ter­na­tio­naux ( Ed­dy Ben Arous, Ca­mille Chat, Hen­ry Cha­van­cy, Brice Du­lin, Ber­nard Le Roux, Maxime Ma­che­naud et Virimi Vakatawa), bien épui­sés par les tour­nées. Après la tem­pête, un re­tour au calme dans une nou­velle are­na. Un nou­veau dé­part et le dé­but d’un beau cha­pitre ? Le Ra­cing l’es­père. Il n’a plus qu’à mettre le bleu - ciel - de chauffe.

Ca­mille CHAT

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.