LA RO­CHELLE

« LE NOMBRE DE MATCHES SE­RA LE MÊME QUE CETTE AN­NÉE AVEC LE CHAL­LENGE EU­RO­PÉEN. APRÈS, ÇA VA AUG­MEN­TER EN TERMES DE NI­VEAU ET D’IN­TEN­SI­TÉ PARCE QUE LA CHAM­PIONS CUP EST UN CRAN AU- DES­SUS. NOUS AL­LONS RES­TER SUR LE MÊME RUG­BY, QUI NOUS COR­RES­POND ET POUR

L'Univers du Rugby - - NEWS -

Pre­mier du cham­pion­nat 2016- 17 avec 5 points d’avance sur Cler­mont, le Stade Ro­che­lais a réa­li­sé une sai­son très ac­com­plie en Top 14. Dix- sept vic­toires pour seule­ment 6 dé­faites, la meilleure dé­fense et la troi­sième meilleure at­taque du cham- pion­nat : La Ro­chelle a été la vraie ré­vé­la­tion de la sai­son der­nière, en pro­po­sant, qui plus est, un jeu de mou­ve­ment agréable. Por­tée par des in­di­vi­dua­li­tés fortes comme Vic­tor Vi­to, Brock James, Zack Holmes, Ke­vin Gour­don et Ga­briel La­croix, l’équipe a sur­tout bé­né­fi­cié de la dy­na­mique d’un groupe ho­mo­gène, dont le duo Pa­trice Collazo-Xa­vier Gar­ba­jo­sa a su ti­rer le meilleur. Abat­tu au soir de la dé­faite en de­mi- fi­nales contre Tou­lon, le ma­na­ger te­nait à rap­pe­ler que son club était en­core jeune au plus haut ni­veau. « Beau­coup de per­sonnes n’ont pas com­pris que le Stade Ro­che­lais est en évo­lu­tion, en construc­tion. On n’est pas au bout d’un truc. Alors ef­fec­ti­ve­ment, on a payé cher pour ap­prendre, ça fait mal mais il faut peut- être pas­ser par ça pour bâ­tir, avoir des bases so­lides. Après, des bases so­lides, on en avait dé­jà avant. » Le club du pré­sident Vincent Mer­ling s’est en ef­fet struc­tu­ré pro­gres­si­ve­ment pour s’ins­tal­ler du­ra­ble­ment au plus haut ni­veau et y briller. L’in­ter­sai­son 2017 a per­mis de pour­suivre ce pro­ces­sus car les prin­ci­paux élé­ments de l’équipe ont été conser­vés. Les dé­parts de Zack Holmes et Ri­cky Ja­nua­rie ne doivent pas faire ou­blier que le Stade Ro­che­lais a su gar­der l’os­sa­ture qui l’a conduit à ce ni­veau de per­for­mance. Meilleur mar­queur du club avec 10 es­sais, l’ai­lier de poche Ga­briel La­croix se­ra tou­jours de la par­tie, tout comme Ki­ni Mu­ri­mu­ri­va­lu,

« Des joueurs fran­çais pour construire sur le long terme »

Brock James et Pierre Aguillon. Les cadres du pack ( Ato­nio, Vi­to, Ea­ton) res­tent eux aus­si sur les bords de l’At­lan­tique. Le re­cru­te­ment ef­fec­tué par le Stade Ro­che­lais s’ins­crit par­fai­te­ment dans le pro­ces­sus de construc­tion mis en avant par Pa­trice Collazo. « Ce sont des joueurs que nous avions ci­blés en amont, de­puis l’an­née der­nière. Il y a seule­ment deux étran­gers et pas mal de jeunes fran­çais » , sou­ligne le ma­na­ger. Par­mi ces étran­gers, une re­crue de poids avec l’ar­ri­vée du Néo- Zé­lan­dais de 27 ans Ta­we­ra Kerr- Bar­low, All Black à 25 re­prises. Le de­mi de mê­lée re­trou­ve­ra son an­cien co­équi­pier chez les Blacks Vic­tor Vi­to. Pour le reste, les dé­parts ont été com­pen­sés qua­si­ment poste pour poste avec les si­gna­tures de Jean- Charles Orio­li, William De­motte, Tho­mas Jolmes, Gré­go­ry Lam­bo­ley, Geof­frey Dou­may­rou et Jé­ré­my Sin­zelle. « Avec Xa­vier, nous avons sur­tout re­gar­dé la qua­li­té et le po­ten­tiel des joueurs, re­prend Pa­trice Collazo. On ne prend pas du JIFF pour faire jo­li ! On es­saie de trou­ver des gar­çons qui nous cor­res­pondent - par le jeu et par l’état d’es­prit - et qui peuvent ren­trer dans le moule du Stade Ro­che­lais. » Des joueurs qui s’ins­crivent dans un pro­jet col­lec­tif, avec un jeu hui­lé, très gé­né­reux et am­bi­tieux. Et qui sont éga­le­ment sus­cep­tibles de s’ins­tal­ler, si l’on écoute Xa­vier Gar­ba­jo­sa. « On sou­haite gar­der les joueurs au club et c’est peut- être plus fa­cile avec des JIFF qu’avec des étran­gers. Pour construire sur le long terme, on va peut- être s’orien­ter davantage vers des joueurs fran­çais. » Le staff n’a pas cher­ché à ren­for­cer le groupe outre me­sure au ni­veau quan­ti­ta­tif. L’idée est là aus­si de per­mettre aux jeunes du club de s’épa­nouir en ga­gnant du temps de jeu. Ils au­ront cer­tai­ne­ment leur chance puisque le club ma­ri­time va dé­cou­vrir la Coupe d’Eu­rope pour la pre­mière fois de son his­toire. Une échéance que Pa­trice Collazo aborde sans pres­sion mais avec l’en­vie de bien fi­gu­rer. « Le nombre de matches se­ra le même que cette an­née avec le Chal­lenge eu­ro­péen. Après, ça va aug­men­ter en termes de ni­veau et d’in­ten­si­té parce que la Cham­pions Cup est un cran au- des­sus. Nous al­lons res­ter sur le même rug­by, qui nous cor­res­pond et pour le­quel nous avons les bons joueurs. On ne peut pas dire que c’est com­pli­qué avant d’avoir com­men­cé la com­pé­ti­tion… On a fait en sorte d’y être et ce qui est sûr, c’est qu’on ne va pas la su­bir. Quitte à y être, au­tant la jouer à fond ! » Une vo­lon­té de bien faire qui s’est plei­ne­ment ex­pri­mée la sai­son pas­sée et qui consti­tue dé­sor­mais l’iden­ti­té du Stade Ro­che­lais. De son cô­té, Xa­vier Gar­ba­jo­sa es­père que l’ar­ri­vée de joueurs d’ex­pé­rience - des élé­ments qui ont dé­jà joué la Coupe d’Eu­rope - va per­mettre au groupe de pas­ser un cap. « J’es­père aus­si qu’on a ap­pris de nos dé­faites, même si je reste per­sua­dé qu’on ap­prend plus en ga­gnant qu’en per­dant. » Si on suit cette lo­gique, la sai­son pas­sée, le Stade Ro­che­lais a dû beau­coup ap­prendre ! Il de­vra le mon­trer ra­pi­de­ment pour s’ins­tal­ler du­ra­ble­ment dans le haut du ta­bleau du Top 14. L’exer­cice 2017- 18 dé­bu­te­ra par deux matches à l’ex­té­rieur ( Brive, Stade Fran­çais) en rai­son des tra­vaux à Mar­cel- De­flandre. Les Jaunes et noirs re­ce­vront le cham­pion cler­mon­tois pour leur pre­mière ren­contre à do­mi­cile. De quoi s’éta­lon­ner, alors que La Ro­chelle avait fait de son antre une place forte im­pre­nable l’an der­nier.

Ke­vin GOUR­DON

Fon­dé en : 1898 • Sta­tut : SASP • Cou­leurs : Jaune et noir • Siège : 27 ave­nue du Ma­ré­chal Juin, BP 70 006, 17 002 La Ro­chelle Ce­dex 1. Tél. : 05 46 43 14 05 • Site In­ter­net : www. sta­de­ro­che­lais. com • Jour­nal du club : Al­lez Stade • Bou­tique : 1 rue de la Li­bé­ra­tion, ZAC de Beau­lieu, 17138 Puil­bo­reau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.