CASTRES

« CASTRES EST UN GRAND CLUB, QUI SAIT RES­TER HUMBLE MAIS QUI FAIT BEAU­COUP DE DÉ­GÂTS DANS CE CHAM­PION­NAT. C’EST POUR ÇA QUE JE SUIS VE­NU ICI »

L'Univers du Rugby - - NEWS -

Pour ri­va­li­ser avec les bud­gets des grosses écu­ries et se main­te­nir par­mi les meilleurs chaque sai­son en Top 14, Castres re­crute ma­lin et mise sur sa for­ma­tion. Du­rant cette in­ter­sai­son 2017, iI fal­lait pal­lier les dé­parts de quatre élé­ments ( les de­mis de mê­lée Se­ron et Du­pont, le ta­lon­neur Mach et l’ai­lier Agul­la). Le staff a mi­sé sur six nou­veaux joueurs. Le ta­lon­neur Ké­vin Fir­min ( 25 ans) a si­gné pour deux sai­sons en pro­ve­nance de Dax, le n° 9 Yo­hann Do­me­nech ( 24 ans) a si­gné pour deux sai­sons en pro­ve­nance de Carcassonne, le n° 9 Lu­do­vic Ra­do­savl­je­vic ( 27 ans) a si­gné pour deux sai­sons en pro­ve­nance de Cler­mont, l’ai­lier Tay­lor Pa­ris ( 24 ans) a si­gné pour trois sai­sons en pro­ve­nance d’Agen, l’ai­lier Ar­mand Bat­tle ( 30 ans) a si­gné pour deux sai­sons en pro­ve­nance de Gre­noble et l’ou­vreur Yo­han Le Bou­rhis ( 23 ans) a si­gné pour trois sai­sons en pro­ve­nance de Biarritz. Chaque an­née, Chris­tophe Urios ac­cepte un dé­fi : faire en sorte que l’as­so­cia­tion de tous ses joueurs soit meilleure que l’ad­di­tion des ta­lents de ceux qui sont par­tis. « Je veux que les re­crues s’in­tègrent vite et ce n’est pas for­cé­ment fa­cile parce qu’elles ne sont pas nom­breuses. Il y a deux types de re­cru­te­ment. Des joueurs qui vont tra­vailler, comme Yo­han Do­me­nech et Yo­han Le Bou­rhis. Ce sont des gar­çons qui sont en pré­pa­ra­tion. Avec eux, on vise l’ave­nir, même s’ils vont « mat­cher » . Après, il y a les autres, ceux qui peuvent vite « mat­cher » parce qu’ils oc­cupent des postes libres. Je pense aux

ai­liers. Les gar­çons qui viennent de Pro D2 connaissent la mu­sique et le poste mais ils dé­couvrent ce ni­veau et ils doivent se mettre en route. Ain­si, entre un Lu­do­vic Ra­do­savl­je­vic et un Ké­vin Fir­min, ce n’est pas la même ap­proche » , sou­ligne le coach. Castres va re­par­tir de ce qu’il a construit de­puis quelques sai­sons. S’ap­puyer des­sus. Aux nou­veaux ve­nus de s’adap­ter au plus vite au sché­ma et au col­lec­tif. « Castres est un grand club qui sait res­ter humble mais qui fait beau­coup de dé­gâts dans ce cham­pion­nat. C’est pour ça que je suis ve­nu ici » , a in­di­qué Yo­han le Bou­rhis, le jeune de­mi d’ou­ver­ture qui ar­rive donc de Biarritz. Le C. O. mise plus que ja­mais sur son sa­voir- faire et sur sa for­ma­tion. Pour rap­pel, les Es­poirs étaient en fi­nale cette sai­son et les ca­dets en phases fi­nales. Cer­tains jeunes se­ront in­té­grés au groupe pro, même si pour le fu­tur proche, Castres mise di­rec­te­ment sur la gé­né­ra­tion 1993- 94, celle des Ba­billot et Mo­reaux. Dans le Tarn plus qu’ailleurs, on pri­vi­lé­gie l’état d’es­prit. Aus­si, on re­crute éga­le­ment des bon­hommes re­van­chards, comme Ké­vin Fir­min, l’ex- ta­lon­neur de Dax, ou Lu­do­vic Ra­do­savl­je­vic, l’ex- de­mi de mê­lée de Cler­mont, qui dé­barque pour ga­gner du temps de jeu et rem­pla­cer le pe­tit pro­dige An­toine Du­pont, par­ti à Tou­louse. « Chris­tophe Urios aime bien re­lan­cer des joueurs. C’est un peu sa marque de fa­brique. Je suis là pour ce­la » , sa­voure « Ra­do » . Castres a dû, par ailleurs, re­cru­ter JIFF ( Joueur Is­su des Fi­lières de For­ma­tion). Une prio­ri­té. Une né­ces­si­té. « Parce qu’on n’a pas le choix et que les clubs re­crutent de plus en plus jeune et de plus en plus tôt » , ex­plique Urios. Yo­han Le Bou­rhis, de­mi- d’ou­ver­ture de 23 ans, et Yo­han Do­me­nech, de­mi de mê­lée de 24 ans, ont ce pro­fil. Et même le Ca­na­dien Tay­lor Pa­ris, ai­lier de 24 ans. Le di­rec­teur du club, Mat­thias Rol­land, voit plus loin et plus grand. Avec le sou­tien de la ville de Castres, le club a en­ga­gé des tra­vaux d’agran­dis­se­ment du stade ( tri­bune Rui) afin d’at­teindre le mi­ni­mum re­quis ( 10 000 places) pour ob­te­nir une la­bel­li­sa­tion LNR de l’en­ceinte. Avec la ré­no­va­tion des abords du stade et la mise en place d’une bo­dé­ga pour les après- matches, la for­ma­tion tar­naise sou­haite « faire quelque chose qui res­semble aux Cas­trais » , pour re­prendre la for­mule de son di­rec­teur.

Da­vid SMITH

• Fon­dé en : 1906 • Sta­tut : SASP • Cou­leurs : Bleu et blanc • Siège : ZAC Le Causse, rue Claude Ga­lien, 81290 La­bru­guière. Tél. : 05 63 51 45 00 • Site In­ter­net : www. castres- olym­pique. com • Jour­nal du club : Pro­gramme du match distribué lors des ren­contres à do­mi­cile • Bou­tique : 19 rue Fré­dé­ric Tho­mas, 81100 Castres. Tél. : 05 63 71 03 96.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.