BRIVE

Fon­dé en : 1910 • Sta­tut : SASP • Cou­leurs : Noir et blanc • Siège : 116 ave­nue du 11 no­vembre, BP 181, 19105 Brive- la- Gaillarde. Tél. : 05 55 74 20 14. Fax : 05 55 74 14 06 • Site In­ter­net : www. ca­brive- rug­by. com • Twit­ter : CABCLRug­by • Fa­ce­book :

L'Univers du Rugby - - NEWS -

Une sta­tis­tique montre la nou­velle di­men­sion prise par le CAB. Brive est la seule équipe à être al­lée ga­gner à Tou­lon et Cler­mont, les deux fi­na­listes du Top 14, la sai­son der­nière. « Ce­la prouve qu’on doit être am­bi­tieux » , juge Di­dier Ca­sa­deï, l’en­traî­neur des avants bri­vistes. Les Blancs et Noirs - plus pe­tit bud­get du cham­pion­nat - ont rem­por­té 13 matches et ter­mi­né la sai­son 2016- 17 à la 8e place. Un bi­lan « plus qu’ho­no­rable » pour Di­dier Ca­sa­deï qui rap­pelle que le club « a joué la qua­li­fi­ca­tion pour les phases fi­nales jus­qu’au der­nier quart d’heure du der­nier match. Seules cinq équipes ont plus ga­gné que nous, donc c’est une an­née sa­tis­fai­sante. »

Une vo­lon­té d’amé­lio­ra­tion conti­nue

Et s’il as­sure qu’une place dans les six pre­miers au­rait été « un bo­nus » au terme de cet exer­cice 2016- 17, on de­vine, chez ce com­pé­ti­teur né, une pointe de dé­cep­tion à l’évo­ca­tion de la fin de sai­son du CABCL. « La dé­faite contre Bor­deaux- Bègles à trois jour­nées de la fin du cham­pion­nat nous plombe. Ça nous donne des re­grets mais il y a aus­si une vo­lon­té d’amé­lio­ra­tion et de l’am­bi­tion. » Un dis­cours en­thou­siaste et fé­dé­ra­teur pour l’en­traî­neur des avants bri­vistes qui n’ou­blie pas que les per­for­mances de ses joueurs tout au long de la sai­son pas­sée, dans un cham­pion­nat par­ti­cu­liè­re­ment dis­pu­té, ont prou­vé que le groupe n’était « pas si loin » . Pas d’eu­pho­rie ni d’em­bal­le­ment pour au­tant au mo­ment d’at­ta­quer le cham­pion­nat sui­vant. Une ca­rac­té­ris­tique propre au staff cor­ré­zien, qui sait per­ti­nem­ment que tout n’a pas été par­fait. « Nous avons pris beau­coup moins de bo­nus que les autres équipes et sur­tout, au­cun bo­nus of­fen­sif. Il est cer­tain qu’il fau­dra s’amé­lio­rer, pas seule­ment of­fen­si­ve­ment » , tranche Di­dier Ca­sa­deï. L’in­ter­sai­son 2017 de­vait per­mettre d’ana­ly­ser les la­cunes et d’iden­ti­fier les be­soins d’une équipe dont le jeu est sou­vent ré­duit à une ex­cel­lente conquête et à un très bon bu­teur. Il est vrai qu’avec 319 points, Gaë­tan Ger­main a ter­mi­né meilleur réa­li­sa­teur du Top 14 l’an pas­sé, confir­mant ces ex­cel­lentes pré­dis­po­si­tions dans l’exer­cice. « Les fon­da­men­taux sont im­por­tants. Nous sommes contents d’être craints et de mettre nos ad­ver­saires sur le re­cu­loir, ex­plique l’an­cien pi­lier cham­pion d’Eu­rope avec les Cou­jous. Mais nous sommes aus­si ca­pables de dé-

Ben­ja­min LAPEYRE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.