TAY­LOR PA­RIS

L’en­vol d’ « Air Ca­na­da »

L'Univers du Rugby - - CASTRES OLYMPIQUE -

Lors­qu’il avait dé­bar­qué à Agen en 2013, Tay­lor Pa­ris était un jeune chien fou. Hé­ros de la de­mi- fi­nale d’ac­ces­sion de 2015 à Per­pi­gnan, il avait ga­gné le sur­nom d’ « Air Ca­na­da » en si­gnant une folle che­vau­chée pour un es­sai de 100 m. Le chouchou d’Ar­man­die ( il a pris part à 23 matches l’an­née der­nière avec le SUA) re­joint Castres pour rem­pla­cer Ré­mi Gros­so, par­ti à Cler­mont. La bles­sure au ge­nou qui l’avait éloi­gné des ter­rains pen­dant plus d’un an est ou­bliée. L’ai­lier in­ter­na­tio­nal n’a pas par­ti­ci­pé à la der­nière Coupe du monde, en 2015 en An­gle­terre et au Pays de Galles, mais il a re­trou­vé sa sé­lec­tion en février der­nier, ins­cri­vant 5 es­sais en trois ren­contres dans le cadre de l’Ame­ri­cas Rug­by Cham­pion­ship. Pa­ris, 24 ans, s’est en­ga­gé pour trois sai­sons ( jus­qu’en 2020, donc). « Je le suis de­puis long­temps, ex­plique Chris­tophe Urios, son nou­veau di­rec­teur spor­tif. Il peut ap­por­ter beau­coup de vi­tesse dans la ligne d’at­taque et on en manque. En­suite, c’est pour son jeu sur les bal­lons hauts que le pro­fil de Tay­lor m’in­té­res­sait. En­fin, même ca­na­dien, il a le sta­tut de JIFF. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.