LA RE­CRUE CH­RIS ASH­TON

Une croix dé­fi­ni­tive sur le XV de la Rose

L'Univers du Rugby - - RUGBY CLUB TOULONNAIS -

L’in­ter­na­tio­nal an­glais Ch­ris Ash­ton, qui a no­tam­ment rem­por­té le Tour­noi des VI Na­tions 2011 avec le XV de la Rose, va dé­cou­vrir le Top 14. Il s’est en­ga­gé avec Tou­lon pour les trois sai­sons à ve­nir. Ce gar­çon qui peut évo­luer ai­lier ou ar­rière a un fort ca­rac­tère et un ap­pé­tit dé­vo­rant. En at­teste cette mor­sure sur un ad­ver­saire en dé­but de sai­son qui lui a va­lu 13 se­maines de sus­pen­sion. Cette sanc­tion fai­sait suite à celle in­fli­gée l’an­née pré­cé­dente ( 10 se­maines) pour une four­chette. Son ar­ri­vée dans le cham­pion­nat de France est aus­si la consé­quence d’une re­traite in­ter­na­tio­nale pré­ma­tu­rée, lui qui n’a plus été ap­pe­lé en sé­lec­tion de­puis 2014. Ch­ris Ash­ton en a conscience mais il as­sure qu’il avait be­soin de « chan­ger d’air » . « Le sé­lec­tion­neur dé­cide mais comme tout joueur qui ne fait pas par­tie de la liste, je ne suis pas d’ac­cord avec lui ! » , a- t- il ex­pli­qué sur la ques­tion. Tou­lon va dé­bour­ser, en sa­laire, près de 500 000 eu­ros par an pour bé­né­fi­cier des ser­vices de ce joueur de classe in­ter­na­tio­nale qui vient de Sa­ra­cens, club ( an­glais) dont il a por­té les cou­leurs entre 2012 et 2017 et avec le­quel il a rem­por­té les deux der­nières édi­tions de la Coupe d’Eu­rope. Ra­pi­di­té, qua­li­té des ap­puis, in­tel­li­gence de jeu : voi­là le cock­tail of­fert par Ch­ris Ash­ton qui de­vrait être ser­vi dans tous les clubs du Top 14. At­ten­tion, ça dé­tonne !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.