Une mai­son qui ra­conte le monde

SAL­MAN RUSHDIE

L'Yonne Républicaine (L'Yonne mag) - - Livres - Pas­cale Fau­riaux pas­cale.fau­riaux@cen­tre­france.com

Pas de conte fan­tas­tique dans le der­nier ro­man de Sal­man Rushdie, La mai­son Gol­den.

Au contraire, il donne un nombre in­cal­cu­lable d’an­crages dans la réa­li­té. Celle des États­Unis de 2008 à 2016 avec deux évé­ne­ments conco­mi­tants, l’un bien réel, l’autre de fic­tion : le jour de l’in­ves­ti­ture de Ba­rack Oba­ma, Né­ron Gol­den, un mil­lion­naire ve­nu d’un pays qu’il ne faut pas nom­mer, s’ins­talle dans la luxueuse ré­si­dence des Jar­dins, au coeur de New York. Il est ac­com­pa­gné de ses trois fils, dont le plus jeune a 22 ans et s’avère aus­si dés­équi­li­bré que ses deux aî­nés. Leur voi­sin Re­né Un­ter­lin­den vient de perdre ses pa­rents dans un ac­ci­dent. Fas­ci­né par cette fa­mille hors norme, il est bien dé­ci­dé à per­cer ses mys­tères pour en faire un film, au risque de se lais­ser as­pi­rer. Le ro­man s’ar­ti­cule au­tour de per­son­nages de fic­tion tra­vaillés, qui croisent des per­son­nages exis­tant ou ayant exis­té. L’ima­gi­na­tion de Sal­man Rushdie, as­so­ciée à son éru­di­tion, lui per­met de bâ­tir une his­toire com­plexe, où la vé­ri­té prend des che­mins de tra­verse. C’est en ef­fet l’un des axes forts du ro­man : « Tels sont les temps où nous vi­vons, des temps où les gens cachent leur vé­ri­té, voire se la cachent à eux­mêmes, pour vivre dans le men­songe ». En re­mar­quable conteur, l’au­teur nous em­barque dans l’aven­ture mal­gré sa mise en garde : « A notre époque où les réa­li­tés sont âpre­ment contes­tées, il n’est pas ai­sé de se mettre d’ac­cord sur le cours des évé­ne­ments ». ■

Au car­re­four de la réa­li­té et de la fic­tion

➧ La mai­son Gol­den. De Sal­man Rushdie, tra­duit de l’an­glais par Gé­rard Meu­dal, Actes Sud, 416 pages, 23 €.

NEW YORK. L’es­sen­tiel de l’ac­tion se si­tue à Green­wich Vil­lage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.