Ca­the­rine Cre­voi­sier a quit­té la pré­si­dence de la MJC

L'Yonne Républicaine (Sénonais) - - La Une -

L’ex-pré­si­dente de la MJC laisse une as­so­cia­tion forte de 700 adhé­rents, bien­tôt dé­bar­ras­sée de ses tra­cas ju­di­ciaires et à la san­té fi­nan­cière sta­bi­li­sée.

La dé­ci­sion a été en­té­ri­née lors du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion du 10 sep­tembre. Elle est of­fi­cielle de­puis le 18 oc­tobre. Ca­the­rine Cre­voi­sier re­con­naît ce­pen­dant avoir choi­si de s’en al­ler de­puis plu­sieurs mois. « Lors de l’as­sem­blée gé­né­rale, en juin, mon choix était dé­jà ar­rê­té et j’es­pé­rais trou­ver au sein de la nou­velle équipe, une per­ DÉ­PART. sonne pou­vant me suc­cé­der. Car après de longs mois pas­sés à dé­fendre l’as­so­cia­tion, j’ai fi­ni par mettre de cô­té ma vie fa­mi­liale. »

Si par­tir était donc de­ve­nu une évi­dence, ce­la de­vait se faire dans les meilleures condi­tions. « Ma prio­ri­té était de lais­ser une si­tua­tion sta­bi­li­sée sur le plan fi­nan­cier et des pro­jets. Ce qui est le cas au­jourd’hui. » Au cours des der­niers mois, l’ho­ri­ zon s’est en ef­fet dé­ga­gé pour l’as­so­cia­tion sé­no­naise qui a su, dans la tem­pête, conser­ver la confiance de ses adhé­rents. « Ils sont plus de 700 à nous avoir sui­vis à Saint­Clé­ment. C’est la dé­mons­tra­tion qu’on a su créer au fil du temps un lien fort, un at­ta­che­ment. Les portes de la MJC res­tent ou­vertes à tout le monde et ce­la se sait. »

Ce sou­tien po­pu­laire s’ac­com­pagne aus­si de « bonnes nou­ velles » sur le plan fi­nan­cier, avec la pers­pec­tive d’un plan d’apu­re­ment sur dix ans des 163.000 eu­ros de dette. « Nous avons ob­te­nu du tri­bu­nal de grande ins­tance de Sens, en oc­tobre, la pro­lon­ga­tion de six mois de la pé­riode d’ob­ser­va­tion, pré­cise l’ex­pré­si­dente. L’as­so­cia­tion a ren­dez­vous en jan­vier pour faire un point d’étape et va­li­der le plan de re­dres­se­ment. Il nous fal­lait dé­ pas­ser la barre des 600 adhé­rents pour par­ve­nir à équi­li­brer nos comptes et com­men­cer à rem­bour­ser notre dette. C’est dé­sor­mais chose faite. » Li­bé­rée de cette contrainte fi­nan­cière et ayant choi­si de ces­ser le com­bat ju­di­ciaire contre la com­mune de Sens, la MJC a mis à pro­fit ces der­niers mois pour je­ter les bases d’un re­nou­veau, sym­bo­li­sé par l’ob­ten­tion d’un conven­tion­ne­ment avec la Caisse d’al­lo­ca­tions fa­mi­liales de l’Yonne. Avec à la clé, 52.000 eu­ros de sub­ven­tions an­nuelles sur les trois pro­chains exer­cices.

Un di­rec­teur re­cru­té

« C’est la re­con­nais­sance d’un sa­voir­faire de la part d’un par­te­naire his­to­rique. La conven­tion porte sur des pro­jets por­tant sur la jeu­nesse, la san­té et l’in­ter­gé­né­ra­tion­nel, dé­taille Ca­the­rine Cre­voi­sier. Pour la mise en oeuvre de ce pro­gramme d’ac­tions, nous avons re­cru­té un di­rec­teur qui se­ra pré­sen­té pro­chai­ne­ment. Pa­ral­lè­le­ment, nous me­nons une ré­flexion avec la mu­ni­ci­pa­li­té de Saint­Clé­ment au­tour de la créa­tion d’un pôle jeu­nesse. »

Adhé­rente de la MJC de Sens de­puis le dé­but des an­nées 2000, puis in­ves­tie comme ani­ma­trice des séances de danses tra­di­tion­nelles, Ca­the­rine Cre­voi­sier a en­suite oc­cu­pé toutes les fonc­tions au sein du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion, de se­cré­taire à pré­si­dente, en pas­sant par celle de tré­so­rière ad­jointe. Son re­trait n’est que par­tiel dans la me­sure où l’en­sei­gnante conserve, pour le mo­ment, son siège d’élue.

PHO­TO D’AR­CHIVES JÉ­RÉ­MIE FULLERINGER

Le chan­ge­ment de pré­sident a été en­té­ri­né lors du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de la MJC La Fa­brique du 10 sep­tembre. Il est of­fi­ciel de­puis le 18 oc­tobre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.