« Rendre l’éco­no­mie plus juste, éco­lo »

L'Yonne Républicaine (Sénonais) - - Sens Vivre Sa Ville -

L’éco­no­mie so­ciale et so­li­daire se­ra au coeur du dé­bat or­ga­ni­sé lun­di par le Cercle Con­dor­cet du Sé­no­nais. L’édi­to­ria­liste Phi­lippe Fré­meaux ani­me­ra les échanges.

(aux édi­tions Les Pe­tits ma­tins, 2015). Il est aus­si à l’ori­gine des Jour­nées de l’éco­no­mie au­tre­ment pro­gram­mées à Di­jon, les 23 et 24 no­vembre. À Sens, le jour­na­liste ques­tion­ne­ra le rôle de l’ESS en tant qu’al­ter­na­tive au ca­pi­ta­lisme.

L’ESS a-t-elle vrai­ment vo­ca­tion à rem­pla­cer le mo­dèle ca­pi­ta­liste? Se sub­sti­tuer à l’éco­no­mie MO­DÈLE. de mar­ché n’est pas la ques­tion pour l’éco­no­mie so­ciale et so­li­daire. Il y a tout un pan de la pro­duc­tion ca­pi­ta­liste dont on ne sau­rait se pas­ser. La so­cié­té a au­jourd’hui be­soin de se trans­for­mer en pro­fon­deur. Un chan­ge­ment né­ces­saire qui passe par un mo­dèle de dé­ve­lop­pe­ment plus éco­lo, plus dé­mo­cra­tique, plus so­cial. Sou­cieux de pro­duire des biens et des ser­vices réel­le­ment utiles et d’of­frir des em­plois à tous.

Elle peut donc être le mo­teur de cette trans­for­ma­tion ? Elle est une par­tie de la so­lu­tion. Cette éco­no­mie s’est dé­ve­lop­pée au siècle der­nier et s’est af­fir­mée au cours des deux der­nières dé­cen­nies comme une com­po­sante es­sen­tielle du tis­su éco­no­mique et so­cial. Car elle ré­pond à des be­soins so­ciaux por­teurs comme l’édu­ca­tion, l’aide à la per­sonne, l’ac­tion sa­ni­taire et so­ciale, les loi­sirs ou la culture. Ce sont des mar­chés por­teurs où il est dé­mon­tré que l’en­vie d’en­tre­prendre n’est pas uni­que­ment mo­ti­vée par le pro­fit.

Quels sont les freins à son dé­ve­lop­pe­ment ? L’ESS est di­verse de par les sta­tuts ou l’ob­jet so­cial de cha­cune de ses com­po­santes. En ef­fet, se­lon La Loi Ha­mon du 31 juillet 2014, re­lèvent de ce sec­teur toutes les as­so­cia­tions, co­opé­ra­tives, mu­tuelles et fon­da­tions, mais aus­si les en­tre­prises so­ciales. Ce sont au­tant d’obs­tacles à un né­ces­saire chan­ge­ment d’échelle qui per­

Le gou­ver­ne­ment tra­vaille sur un pacte de crois­sance de l’ESS, qu’en at­ten­dez-vous ? Cette éco­no­mie ne mon­te­ra en puis­sance que si les pou­voirs pu­blics s’en­gagent à ses cô­tés. J’at­tends donc de voir ce qu’il va res­sor­tir de ce pacte. Les po­li­tiques ap­pré­cient l’ESS parce que les pro­messes qu’elle porte sont belles. Mais ce sont les mêmes qui, par la ri­gueur bud­gé­taire, mettent en dan­ger le monde as­so­cia­tif. Le­quel re­pré­sente 80 % des ac­teurs de l’ESS.

PHOTO STÉ­PHA­NIE PA­RA

Les ac­teurs de l’éco­no­mie so­ciale et so­li­daire portent un mo­dèle de dé­ve­lop­pe­ment sou­cieux de pro­duire des biens et des ser­vices réel­le­ment utiles. De ré­pondre à des be­soins so­ciaux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.