L’har­mo­nie mu­ni­ci­pale recrute

L'Yonne Républicaine (Sénonais) - - Centre Yonne Vie Locale -

ROCKABILLY.

Laurent Pes­teil, alias Slim Faste & his one man band, pré­sente un show rockabilly, blues et coun­try, le ven­dre­di 16 no­vembre à par­tir de 20 heures, au Chan­tier d’Es­non.

Char­les­tons aux pieds et gui­tare qui sent bon les grands es­paces ca­na­diens avec la grosse caisse en plus, il pro­po­se­ra « peu de re­prises, sauf quand elles se laissent at­tra­per ».

Comme à chaque ren­trée sco­laire, l’or­chestre a per­du quatre ou cinq élé­ments par­tis faire leurs études.

har­mo­nie mu­ni­ci­pale de Saint­Flo­ren­tin a dé­bu­té ac­ti­ve­ment la préparation de sa nou­velle sai­son. Elle a vu ses ef­fec­tifs di­mi­nuer et sou­haite re­cru­ter de nou­veaux mu­si­ciens.

« Comme chaque an­née au mo­ment de la ren­trée sco­laire, nous en­re­gis­trons le dé­part de nos jeunes qui quittent la ré­gion pour al­ler pour­suivre des études uni­ver­si­taires, constate Ben­ja­min Fé­lix, le chef. Cette an­née, cinq sont par­tis. Ils jouaient de la trom­pette, du saxo­phone, de la cla­ri­nette, de la flûte et des per­cus­sions. »

Da­vid Lhuillier, pré­sident de l’as­so­cia­tion, dé­plore : « Pour­tant, il existe sur le sec­teur des mu­si­ciens qui pour­raient nous re­joindre mais ils n’osent pas ou ont conser­vé une mau­vaise image de ce qu’est une har­mo­nie. »

L’har­mo­nie flo­ren­ti­noise peut ce­pen­dant comp­ter ponc­tuel­le­ment sur un ren­fort de mu­si­ciens ve­nus des rangs de l’har­mo­nie de Mont­Saint­Sul­pice RÉ­PÉ­TI­TIONS. et sur des pro­fes­seurs de l’école de mu­sique com­mu­nau­taire. Elle es­père bien aus­si que l’ex­pé­rience de la classe mu­sique à l’école Pom­mier­Jan­son amè­ne­ra dans quelque temps de nou­velles re­crues de même que l’école de mu­sique elle­même.

« La mu­sique d’ensemble contri­bue au ren­for­ce­ment des ac­qui­si­tions tech­niques et de l’au­to­no­ mie, sou­ligne Ben­ja­min Fé­lix. Elle per­met à l’élève d’avoir une pra­tique mu­si­cale avec d’autres mu­si­ciens… Les har­mo­nies per­mettent la dé­cou­verte de ré­per­toires de toutes les époques telles que la pop, la mu­sique an­cienne, le jazz, les mu­siques du monde ou la mu­sique clas­sique. »

Il ajoute : « L’har­mo­nie flo­ren­ti­noise prend en charge 50 % des frais d’ins­crip­tion à l’école de mu­sique pour les élèves de 18 ans et 30 % pour les élèves ma­jeurs. Nous re­cru­tons des per­sonnes ayant trois ou quatre ans de pra­tique. L’ins­tru­ment est four­ni gra­tui­te­ment. »

L’har­mo­nie mu­ni­ci­pale ré­pète le mer­cre­di de 19 h 30 à 21 h 30.

Laurent Pes­teil, alias Slim Faste & his one man band, se pro­dui­ra le ven­dre­di 16 no­vembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.