Dans la tour­mente, Pa­ris ré­agit

L'Yonne Républicaine (Sénonais) - - Sports L'actu Nationale -

« Faire toute la lu­mière sur le su­jet » : au len­de­main des ré­vé­la­tions des « Foot­ball Leaks » sur une af­faire de fi­chage eth­nique au sein d’une cel­lule de re­cru­te­ment du PSG, le club s’ac­tive pour se dé­fendre, en pro­met­tant « dès la se­maine pro­chaine » les ré­sul­tats d’une en­quête me­née en in­terne.

omment ex­pli­quer la pré­sence de cri­tères eth­niques, « Fran­çais », « Magh­ré­bin », « An­tillais », « Afri­cain », sur des fiches de re­cru­te­ment au sein du PSG entre 2013 et 2018, une pra­tique illé­gale ré­vé­lée jeu­di par un collectif de mé­dias eu­ro­péens, dont

et en France ? « La dé­ci­sion ou les actes d’une poi­gnée de per­sonnes ne peuvent pas re­mettre en cause un en­ga­ge­ment de long terme », plaide Jean­Claude Blanc, le di­rec­teur gé­né­ral dé­lé­gué du PSG.

La ligne de dé­fense de Pa­ris est de poin­ter une « ini­tia­tive per­son­nelle » du res­pon­sable du re­cru­te­ment du centre de for­ma­tion dé­diée aux ter­ri­toires hors Ile­de­France, Marc Wes­ter­loppe. Ce­lui­ci a quit­té le club au dé­but FI­CHAGE. de l’an­née pour re­joindre Olivier Lé­tang, an­cien di­rec­teur spor­tif du PSG, au Stade Ren­nais.

Une longue liste d’af­faires

« Nous ne sommes pas exempts de res­pon­sa­bi­li­tés parce que ça s’est pas­sé au sein du club », es­time­t­il. Une en­quête in­terne a été ou­verte. « À l’is­sue de cette en­quête, nous par­ta­ge­rons dès la se­maine pro­chaine les ré­sul­tats avec les ins­tances et au­to­ri­tés de tu­telle afin de faire toute la lu­mière sur le su­jet », a fait sa­voir, hier, le club.

Outre les condam­na­tions ve­nues no­tam­ment de la mi­nistre des Sports Roxa­na Ma­ra­ci­nea­nu, « conster­née », des suites ju­di­ciaires sont possibles : la Ligue des droits de l’Homme a, hier, por­té plainte contre X pour « dis­cri­mi­na­tion » et pour « col­lecte et trai­te­ment de don­nées à ca­rac­tère per­son­nel fai­sant ap­pa­raître les ori­gines ra­ciales ou eth­niques ».

Beau­coup at­ta­qué, le PSG ? Il s’est en tout cas re­trou­vé au mi­lieu d’une sa­crée sé­rie d’af­faires de­puis le dé­but de la sai­son. Une se­maine plus tôt, Jean­Claude Blanc avait dé­jà dû prendre la pa­role sur le fair­play financier. Le PSG, ci­blé par une en­quête de l’UE­FA, est accusé de « do­page financier » car cer­tains des contrats qu’il a pas­sé avec des en­tre­prises qa­ta­riennes ont été ju­gés sur­éva­lués par rap­port aux prix en vi­gueur. Dans le cadre des « Foot­ball Leaks », le club a aus­si dû ré­fu­ter un « ac­cord se­cret » avec les pontes de l’UE­FA de l’époque, Mi­chel Pla­ti­ni et Gian­ni In­fan­ti­no, en 2014, pour ai­der le PSG à drib­bler des règles… mises en place par l’UE­FA elle­même.

En­fin, le match de Ligue des cham­pions contre l’Étoile rouge de Bel­grade dé­but oc­tobre a don­né lieu à deux en­quêtes : une, de la jus­tice fran­çaise sur des soup­çons de match tru­qué par le club serbe, qui dé­ment. Le club a an­non­cé se por­ter par­tie ci­vile. L’autre en­quête est conduite par l’UE­FA, sur de brefs af­fron­te­ments entre sup­por­ters et forces de l’ordre aux abords de son Parc des Princes.

Jean Claude Blanc, di­rec­teur gé­né­ral dé­lé­gué du PSG, pointe une « ini­tia­tive per­son­nelle ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.