POUR­QUOI LES RESTES SONT PLUS DI­GESTES ?

Madame Figaro - - News / Madame - Plus de ten­dances sur le­fu­ti­lo­scope.fr

Long­temps, l’art de cui­si­ner les ro­ga­tons a été une ver­tu do­mes­tique. Elle était certes louable, comme toutes les pe­tites éco­no­mies, mais pas très glam ! La sa­lade « fou­zy­tou » en était le fleu­ron mais ne fai­sait rê­ver per­sonne. De même les « free­gans », ces jeunes gens qui fouillaient les pou­belles pour en ti­rer des

fes­tins ré­cup, sem­blaient-ils tout à fait ho­no­rables.

Mais on n’au­rait pas ima­gi­né dî­ner chez eux de notre plein gré ! De­puis que la pra­tique, re­bap­ti­sée « Ze­ro Waste », conquiert les lieux bran­chés, évi­dem­ment, c’est une autre his­toire… Al­ler aux évé­ne­ments de Free­gan Po­ny, res­tau­rant al­ter­na­tif qui se four­nit ex­clu­si­ve­ment en in­ven­dus de Run­gis, est de­ve­nu fol­le­ment hype. On s’y est pres­sé en fa­mille, à la mi-oc­tobre, sous le pont Alexandre-III, pour les jour­nées an­ti-gas­pillage ali­men­taire. Se fé­li­ci­ter entre mil­len­nials, aux Grands Verres, le ré­cent res­tau­rant du pa­lais de To­kyo, que le marc de ca­fé ter­mine sa vie en so­da (plu­tôt qu’à la pou­belle) est éga­le­ment un must. Les sols la­vés ré­gu­liè­re­ment avec toute l’eau non bue ne… gâchent rien au sen­ti­ment ex­quis d’être à la pointe du zé­ro gas­pi chic ! Évi­dem­ment, tout ce­la reste sage à cô­té des per­for­mances sou­vent très cou­rues, à Londres ou à New York, du chef amé­ri­cain Dan Bar­ber. Ses car­ti­lages de raie frits, ses cro­quettes de pulpe de bet­te­rave (ce qui reste après confec­tion d’un jus frais) et autres cou­pettes de cham­pagne éven­té font se pâ­mer les ini­tiés… Guet­tez-les !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.