Le dis­pa­ru de l’ONU.

Se­cré­taire gé­né­raL des na­tions unies, dag Ham­marsk­jöLd avait trou­vé La mort en 1961 dans L’ex­pLo­sion d’un avion sur fond de crise au con­go. dis­po­sant d’éLé­ments nou­veaux, Les na­tions unies ont dé­ci­dé de rou­vrir L’en­quête.

Magazine M - - La Semaine -

Deux ans avant le mys­té­rieux as­sas­si­nat de John F. Ken­ne­dy, le 22 no­vembre 1963, le Sué­dois Dag Ham­marsk­jöld, se­cré­taire gé­né­ral des Na­tions unies, pé­ris­sait dans la non moins énig­ma­tique ex­plo­sion de l’avion qui le trans­por­tait, le 18 sep­tembre 1961, en Rho­dé­sie du Nord (l’ac­tuelle Zam­bie). Dans les deux cas, une ri­bam­belle de thèses « com­plo­tistes » se dé­ploient avec vi­gueur de­puis un de­mi-siècle. L’af­faire Ken­ne­dy pour­rait être bien­tôt re­lan­cée quand l’in­té­gra­li­té des ar­chives se­ra ren­due pu­blique en 2017. En at­ten­dant, les pas­sion­nés de ce genre de dos­siers peuvent tout de même se ré­jouir : l’ONU a dé­ci­dé, sur re­quête de la Suède, de rou­vrir, le 30 mars, l’en­quête sur les cir­cons­tances de la mort de Ham­marsk­jöld et de nom­mer un col­lège d’in­ves­ti­ga­teurs in­dé­pen­dants. Sur la foi de « nou­velles preuves » ex­hu­mées en 2013, no­tam­ment des té­moi­gnages évo­quant la pré­sence d’un autre avion à proxi­mi­té du DC- 6 de l’ONU, l’ins­ti­tu­tion est dé­sor­mais per­sua­dée qu’il s’agit bien d’un crime. Cette nuit de sep­tembre 1961, Ham­marsk­jöld se ren­dait à Ndo­la, en Zam­bie, ren­con­trer Moïse Ts­hom­bé, le pré­sident du Ka­tan­ga, pro­vince qui s’était dé­cla­rée in­dé­pen­dante de la Ré­pu­blique du Con­go en 1960. Le Sué­dois es­pé­rait pou­voir né­go­cier avec Ts­hom­bé la li­bé­ra­tion d’un es­ca­dron de casques bleus re­te­nus en otage ain­si que le désar­me­ment com­plet des forces ka­tan­gaises. La pre­mière en­quête, ache­vée en avril 1962, n’avait pas conclu grand-chose. Pour ten­ter d’élu­ci­der l’énigme •••

Dag Ham­marsk­jöld de­vint se­cré­taire gé­né­ral des Na­tions

unies en 1953.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.