Éclairs de gé­nie.

Magazine M - - Le Style - Col­lier Zip An­tique Mer Noire en or blanc, dia­mants, sa­phirs, spi­nelles, boules d’onyx et perles de culture, Van Cleef & Ar­pels. Prix sur de­mande. www.van­clee­far­pels.com

al­liant raf­fi­ne­ment es­thé­tique et in­gé­nio­si­té tech­nique, le my­thique col­lier zip de van cleef & ar­pels su­blime la pro­saïque fer­me­ture à glis­sière. Les pièces les plus or­di­naires peuvent don­ner nais­sance à de pré­cieux bi­joux. Ain­si le bien nom­mé col­lier haute joaille­rie Zip de Van Cleef s’ins­pire-t-il de la fer­me­ture éclair, bre­ve­tée aux états-Unis en 1913. «Ce sys­tème rem­pla­çait les bou­tons et les cro­chets sur les vê­te­ments de tra­vail, ex­plique Ni­co­las Bos, pré­sident de la mai­son joaillière. Dans les an­nées 1930,El­sa Schia­pa­rel­li acho­qué en ajou­tant des zips vi­sibles sur ses robes hau­te­cou­ture. » La lé­gende veut qu’au même mo­ment, la du­chesse de Wind­sor, col­lec­tion­neuse de bi­joux, s’adresse à Van Cleef afin que ses ar­ti­sans, ré­pu­tés pour leur maî­trise tech­nique, conçoivent un col­lier ins­pi­ré de la fer­me­ture éclair. Ce n’est que des an­nées plus tard, en 1951, que naît le pre­mier col­lier en V, bap­ti­sé Zip. La pièce re­prend éga­le­ment le fonc­tion­ne­ment d’une fer­me­ture éclair, puis­qu’une glis­sière per­met aux dents en or de s’em­boî­ter, pou­vant ain­si trans­for­mer le col­lier en bra­ce­let. «Pour que le sys­tème soit fiable dans le temps, il faut s’as­su­rer que l’écar­te­ment en­treles dents reste tou­jours exac­te­ment le même. C’est­dé­li­ca­tà­réa­li­ser avec de l’or, un ma­té­riau souple et mou. » Un bi­jou d’ex­cep­tion tech­nique, donc, mais aus­si lu­dique. V. Ch.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.