Ta­pis chan­tant.

Magazine M - - La Culture - Par Roxa­na Azi­mi

Quatre ta­pis orien­taux et des hauts-par­leurs ont été ins­tal­lés à la ga­le­rie Imane Fa­rès par l’ar­tiste sud-afri­cain James Webb. Dans cette ins­tal­la­tion, bap­ti­sée “Al Ma­dat”, est dif­fu­sé en boucle un chant sou­fi. Il s’agit d’un “dhi­kr”, une ré­ci­ta­tion des noms sa­crés de l’is­lam, scan­dés par une soixan­taine de pa­tients du centre de dés­in­toxi­ca­tion Sul­tan Ba­hu, au Cap. De­puis deux ans, James Webb les en­re­gistre. Gri­se­rie des mots contre l’ivresse de la drogue ? In­vo­ca­tion contre ad­dic­tion ? À tra­vers ce chant ex­pia­toire, et l’évo­ca­tion du contexte sud-afri­cain, l’ar­tiste tri­cote un éche­veau de ré­cits qui n’étaient pas des­ti­nés à s’en­tre­mê­ler : es­cla­vage et is­lam, ségrégation et usage d’une re­li­gion mi­no­ri­taire dans un contexte post-apar­theid.

“Hope is a good swim­mer”, de James Webb. Ga­le­rie Imane Fa­rès, 41, rue Ma­za­rine, Pa­ris 6e. Jus­qu’au 11 fé­vrier. www.ima­ne­fares.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.