Le to­tem

La chan­teuse-com­po­si­trice de foLk méLan­coLique n’est pas La fiLLe du prix no­beL de Lit­té­ra­ture pour rien. dans “Loin­tain”, son se­cond ro­man, eLLe fait re­mon­ter Les échos du pas­sé. tout comme dans ses agen­das de “La pLéiade”, qu’eLLe conserve reLi­gieu­se­men

Magazine M - - Le Sommaire - Par Émi­lie Gran­Ge­ray

L’agen­da de

Je ne suis at­ta­chée à au­cun ob­jet. Sauf aux livres, et à mes agen­das. J’ai re­çu mon pre­mier à Noël : on m’avait of­fert « La Pléiade » de Charles Di­ckens, et il y en avait un en cadeau. J’en ai vingt au­jourd’hui. C’est fou, quand on y pense. C’est comme un bloc de temps. Je peux prendre n’im­porte quelle an­née, et je sau­rai exac­te­ment ce que j’ai fait tel ou tel jour – ain­si, je ne peux pas me men­tir sur moi-même, sur ce que j’étais. J’y note des ho­raires, des nu­mé­ros de trains, des adresses, ce que je mange, les heures aux­quelles je me lève et je me couche. Le tout avec une écri­ture de mouche due au pe­tit for­mat. Ces car­nets ont un cô­té pra­tique, mais ils fonc­tionnent aus­si comme un guide ou une bé­quille pour mon tra­vail d’écri­ture. En 2009, je me suis fait vo­ler mon sac avec mon té­lé­phone, mes clés et mon agen­da, ce qui m’a dé­chi­ré le coeur. Perdre six mois de ma vie – c’est ar­ri­vé en juin – m’a trau­ma­ti­sée. L’idée de dé­part de mon pre­mier ro­man, Up­si­lon Scor­pii (Éd. L’Ar­ba­lète/ Gal­li­mard), ré­di­gé sous forme de jour­nal, était de rat­tra­per ce temps per­du, d’al­ler cher­cher dans l’imaginaire ces jour­nées qui m’avaient été dé­ro­bées. Mon agen­da a aus­si été utile pour mon nou­veau ro­man, car il m’a per­mis de vé­ri­fier un fait da­tant de 1998. Plus les an­nées passent, plus je note de choses. Ce­la de­vient de plus en plus pré­cis, l’écri­ture est de plus en plus res­ser­rée, jus­qu’à res­sem­bler à un code se­cret que je se­rais la seule à pou­voir dé­chif­frer. Je crois que ce­la dit mon im­pos­si­bi­li­té de lais­ser fi­ler les jour­nées sans en gar­der la marque. Il y a quelque chose de vi­tal dans le fait d’ins­crire, d’écrire la vie et pas seu­le­ment de la vivre. Comme si tout était conte­nu là.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.