Le syn­thé­ti­seur de Pe­ter Pe­ter.

Le chan­teur qué­bé­cois ins­taL­Lé à Pa­ris conti­nue de dé­ve­LoP­Per sa PoP PLa­nante dans “noir éden”. ce troi­sième aL­bum, sor­ti Le 3 fé­vrier, a été ima­gi­né grâce à son oP-1, un syn­thé­ti­seur Lé­ger et Por­tabLe, sur Le­queL iL tra­vaiLLe Les tex­tures de sa mu­sique.

Magazine M - - Le Sommaire - Va­len­tin Pé­rez par

Juste avant de com­po­ser cet al­bum, j’ai ven­du une gui­tare dont je me ser­vais moins. Le mon­tant que j’en ai ti­ré cor­res­pon­dait au prix de ce syn­thé­ti­seur dont un ami mont­réa­lais m’avait par­lé. Son for­mat ré­duit était par­fait, car, à l’époque, je vi­vais dans un ap­par­te­ment de 35 m² à Mon­trouge. C’est là, sur ma table basse, que j’ai dé­ve­lop­pé mes ma­quettes avec mon or­di­na­teur por­table, une carte son et ce syn­thé­ti­seur. De­puis, il se fraye tou­jours un che­min dans ma pro­duc­tion. Je pars d’une ma­tière pre­mière – une mé­lo­die au cla­vier, la voix d’une femme en­re­gis­trée dans le mé­tro, le miau­le­ment de mon chat, que je ma­laxe en­suite grâce à ce syn­thé­ti­seur, en y ajou­tant des ef­fets, des sé­quen­çages, des ré­ver­bé­ra­tions, des samples… Après quoi je trans­fère le ré­sul­tat sur mon or­di­na­teur pour dé­ve­lop­per le mor­ceau en tant que tel. L’autre avan- tage de cet ins­tru­ment, c’est qu’il est trans­por­table. Lorsque je vais en stu­dio, je le prends avec moi. Son au­to­no­mie de seize heures me per­met de tra­vailler dans l’avion, mon casque sur les oreilles. Il est entre l’avant- garde et le old school : c’est un ov­ni avec du ca­chet, un son so­phis­ti­qué que l’on ne peut pas re­pro­duire avec un autre mo­dèle et, en même temps, il a ce look de jouet pour en­fants. On peut suivre sur l’écran ce que l’on est en train de pro­duire, à tra­vers des sché­mas naïfs, des mo­tifs en spi­rales ou le des­sin d’un homme, d’un boxeur, d’une vache… Ce­la fa­ci­lite un rap­port très ins­tinc­tif au son, qui ne né­ces­site pas de connaître le sol­fège. Pour moi, c’est comme un par­te­naire. J’ai beau ha­bi­ter un ap­par­te­ment avec da­van­tage d’es­pace, je conti­nue de l’uti­li­ser pour écrire des chan­sons qui nour­ri­ront peut-être mon pro­chain al­bum.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.