L’étoile noire d’Hol­ly­wood Bou­le­vard.

Magazine M - - Le Sommaire - Ken­neth O hallO­ran pho­tos

Des Doigts ac­cu­sa­teurs, Des vi­sages gri­ma­çants… lors D’une vi­site à los an­geles, Ken­neth o hallo­ran fut té­moin Des ré­ac­tions Des pas­sants De­vant l’étoile De Do­nalD trump sur hol­ly­wooD Bou­le­varD. Dé­ci­dant d’im­mor­ta­li­ser ces gestes et mi­miques, le pho­to­graphe ir­lan­dais re­vint avec son ap­pa­reil en avril 2016. « Je vou­lais cap­tu­rer ce mo­ment en­tou­rant la no­mi­na­tion contro­ver­sée de Do­nald Trump comme can­di­dat ré­pu­bli­cain. L’at­ti­tude de ces per­sonnes est sai­sie comme si elles se trou­vaient face à l’in­di­vi­du », ex­plique-t-il. Do­nald Trump avait ob­te­nu cette étoile en 2007 pour l’émis­sion de té­lé-réa­li­té « The Ap­pren­tice » dont il était le pro­duc­teur. Avec la cam­pagne pré­si­den­tielle, The Walk of Fame s’est trans­for­mé en un dé­fou­loir pu­blic. Pour Ken­neth O Hallo­ran, les images prises sur ce lieu, « qui in­carne le rêve amé­ri­cain », montrent com­ment « la cam­pagne pré­si­den­tielle a al­té­ré la na­ture po­li­cée des dis­cours ». En oc­tobre 2016, un Amé­ri­cain, James Lam­bert Otis, s’était at­ta­qué avec une pioche à la dalle consa­crée à Do­nald Trump : il vou­lait la vendre aux en­chères au pro­fit des femmes que l’homme d’af­faires au­rait agres­sées sexuel­le­ment. Trois mois plus tôt, après les dé­cla­ra­tions du can­di­dat à la Mai­son Blanche sur les mi­grants mexi­cains, Plas­tic Je­sus, un ar­tiste amé­ri­cain, avait éri­gé un mur haut de 15 cen­ti­mètres au­tour de l’étoile de Trump. L’élec­tion du mil­liar­daire n’a pas mis fin à ces pra­tiques. En juin, l’étoile a été re­cou­verte d’au­to­col­lants cla­mant no­tam­ment « Je ré­siste au ra­cisme », lors d’une marche d’op­po­sants au pré­sident des États-Unis. Va­len­tin Eh­kirch

L’étoile de Do­nald Trump sur le Walk of Fame de Los An­geles est ré­gu­liè­re­ment van­da­li­sée. Une pé­ti­tion de­man­dant son re­trait au­rait re­cueilli plus de 40 000 si­gna­tures. Le pho­to­graphe ir­lan­dais Ken­neth O Hallo­ran a ras­sem­blé cette sé­rie dans un livre pu­blié à compte d’au­teur et in­ti­tu­lé Bing, Bing, Bong, Bong, Bing, Bing, Bing, en ré­fé­rence à une for­mule uti­li­sée par Trump dans un dis­cours en 2015.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.