Le to­tem

L’AR­TISTE FRAN­CO-TU­NI­SIEN PRÉ­SENTE “INS­TRU­MENTS”, AU JEU DE PAUME, À PA­RIS. DANS SES VI­DÉOS, IL SONDE LE MONDE IN­VI­SIBLE AVEC DES OB­JETS DU QUO­TI­DIEN. COMME CETTE FEUILLE DE PA­PIER, DONT IL A FIL­MÉ LES ONDULATIONS ET LES VA­RIA­TIONS DE COU­LEUR DANS LES RUE

Magazine M - - Le Sommaire - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR CLÉ­MENCE DE BLASI

La feuille blanche d’Is­maïl Bah­ri.

Nous sommes tous peu­plés de feuilles blanches. Ce pa­pier, c’est un ob­jet qui nous est à tous fa­mi­lier, une sorte de trait d’union entre les êtres. C’est de­ve­nu pour moi un ins­tru­ment, parce qu’il m’a per­mis de cap­ter des choses presque im­per­cep­tibles, comme les in­fimes mou­ve­ments de cou­leur. Ce ma­tin, j’ai ap­por­té cette feuille de chez moi, elle était im­ma­cu­lée, par­faite, et voi­là que dé­jà elle se froisse, elle se fis­sure, elle est même bos­se­lée par en­droits. Elle est mar­quée de mon tra­jet, de ce qui nous sé­pare. C’est un ma­té­riau qui s’af­fecte de ce qui l’en­toure, une écri­ture na­tu­relle s’y im­prime. Le film Foyer, que je pré­sente au Jeu de Paume par­mi un cor­pus d’oeuvres, c’est un peu ça. À l’aide d’une struc­ture de mé­tal, j’ai ac­cro­ché une feuille de pa­pier blanc à quelques cen­ti­mètres de l’ob­jec­tif de ma ca­mé­ra, que j’ai pro­me­née dans les rues de Tu­nis, dans toutes les si­tua- tions pos­sibles. Le pa­pier on­dule avec les cou­rants d’air, rou­git, bleuit. Au pre­mier abord, on a l’im­pres­sion qu’il n’y a pas d’images, mais il y en a des mil­liards, c’est une pro­jec­tion sans film. La feuille ac­croche le re­gard d’un en­fant ou d’un po­li­cier qui ne com­prend pas et se mé­fie : la feuille de­vient un foyer d’at­ten­tion. Les pas­sants sont in­tri­gués, viennent me po­ser des ques­tions, ils y voient, ou croient y voir, des choses ; la feuille s’em­plit de leurs voix. Cer­tains se sont éton­nés de l’ab­sur­di­té de mon geste, de son ina­ni­té. Ce­la m’in­té­res­sait beau­coup de fil­mer quelque chose de neutre, qui ne pré­sente au­cune in­ten­tion. Un ob­jet plat, inerte, sans beau­coup d’in­té­rêt. À force, je me suis ren­du compte que les choses se créaient d’elles-mêmes. C’est à tout ce­la que je pense, en voyant cette simple feuille blanche, un es­pace vierge qui ne l’est ja­mais tout à fait.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.