Ce­ci n’est pas… du pa­pier.

Magazine M - - Le Sommaire -

Inu­tile d’uti­li­ser cette feuille de 5,5 sur 7,5 cm en guise de note Post-it. Fa­bri­quée en cel­lu­lose sa­po­ni­fiée, elle s’ap­plique sur les mains et se dis­sout au contact de l’eau. «J’avais es­sayé,ilya­plus de vingt ans, ce “ka­mi soap”, un sa­von­ja­po­nais, lors d’un de mes pre­miers voyages dans l’Ar­chi­pel, ra­conte Vic­toire de Taillac, qui di­rige l’Of­fi­cine Uni­ver­selle Bu­ly avec son époux, Ram­dane Tou­ha­mi. Je l’ai re­dé­cou­vert lorsque nous nous sommes ins­tal­lés àTo­kyo, l’an der­nier.Nous avons dé­ci­dé d’en pro­dui­re­pour nos bou­tiques. » Pour ap­pré­hen­der cette tech­nique, le couple a de­man­dé à Ko­me­ho, un fa­bri­cant lo­cal de ka­mi soap, dont l’usine est ins­tal­lée à Gi­fu, dans le centre du pays, de bai­gner chaque feuille de sa­von dans des par­fums qu’ils pro­posent. Au choix : rose de Da­mas, li­chen d’Écosse et fleur d’oran­ger de Ber­kane. V. Pe.

Feuilles de sa­von par­fu­mées, of­fi­cine uni­ver­selle Bu­ly, 12 € le car­net. www.Bu­ly1803.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.