Bal d’en­cens.

Magazine M - - Le Sommaire -

C’est dans la fu­mée d’en­cens qu’il faut cher­cher l’ori­gine du par­fum. Cette ré­sine odo­rante était brû­lée dès l’An­ti­qui­té lors de rites sa­crés. Ain­si le nom « par­fum » vient-il de la lo­cu­tion «per fu­mum» (par la fu­mée). Cette sai­son, les créa­teurs re­nouent avec ce sillage mys­tique. Ver­sion bou­gie d’abord, avec Ky­phi de Ca­sa Lo­pez, si­gnée par le nez Do­mi­nique Ro­pion, et Saint des Saints de Fré­dé­ric Malle, pré­sen­tée en édi­tion li­mi­tée dans un verre ar­ti­sa­nal de Mu­ra­no. Sur la peau, l’en­cens se mêle à la myrrhe et à des notes chaudes et sen­suelles dans Mortel, l’un des cinq par­fums lan­cés par la mai­son Tru­don, ain­si que dans Eau d’Ini­tié de la marque Exem­plaire, pour la­quelle le nez Ch­ris­tophe Ray­naud a tra­vaillé les ma­tières en sa­tu­ra­tion. C. Dh.

De gauche à Droite, Mortel, tru­Don, 180 € les 100 Ml. www.tru­Don.coM eau D’ini­tié, exeM­plaire, 350 € les 200 Ml. www.exeM­plaire.coM Bou­gie Ky­phi, ca­sa lo­pez, 48 €. www.ca­sa­lo­pez.coM Bou­gie la­gu­na saint Des saints, Fré­Dé­ric Malle, 140 €. www.FreDe­ricMalle.coM

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.