Si­mon Han­sel­mann, co­mic trash.

Magazine M - - La Culture - Par Fre­dé­ric Po­tet

Le nou­veau chef de file de la BD un­der­ground est aus­tra­lien, a 36 ans, vit à Seat­tle, aux états-Unis, et n’aime rien tant que s’ha­biller en femme pen­dant les séances de dé­di­caces. Si­mon Han­sel­mann est le créa­teur de Megg, Mogg & Owl, la plus dé­jan­tée des sé­ries qu’il nous ait été don­né de lire de­puis long­temps, et dont le qua­trième tome sort cet au­tomne. Il y ra­conte les aven­tures de plusieurs per­son­nages : Megg, une sor­cière dé­pres­sive qui ne crache ja­mais sur un pe­tit joint ; son conjoint Mogg, un chat gris, qui af­fecte une sexua­li­té dé­bri­dée; leur co­lo­ca­taire Owl, un hi­bou haut sur pattes, le souf­fre­dou­leur de la mai­son­née. L’ac­tion se dé­roule, en par­tie, sur le ca­na­pé d’un pa­villon de ban­lieue, sur fond d’an­xio­ly­tiques, de go­de­mi­chet et de piz­za sauce bar­be­cue. Si­mon Han­sel­mann a créé cette « sit­com sur pa­pier » en 2008. Et l’a d’abord pu­bliée dans des fan­zines que, membre d’un groupe de noise, il ven­dait après ses concerts. Mise en ligne sur Tum­blr, la sé­rie est en­suite pa­rue en al­bum chez Mis­ma, un édi­teur fran­çais in­dé­pen­dant, puis dans d’autres pays, comme la Rus­sie « où elle plaît beau­coup à la jeu­nesse désoeu­vrée ». L’ab­sence de tout ta­bou ex­plique le suc­cès de cette ver­sion trash de South Park. « J’es­saie d’être le plus hon­nête avec moi-même, sans ja­mais me cen­su­rer, ce qui n’est pas sans po­ser de pro­blèmes aux États-Unis, où cer­tains lec­teurs trouvent ce­la un peu trop cru. Tout ce que je ra­conte est pour­tant réa­liste et au­to­bio­gra­phique : il y a de moi dans cha­cun de mes per­son­nages », confie Si­mon Han­sel­mann. Megg, Mogg & Owl doit son titre à un livre pour en­fants bien connu dans le monde an­glo-saxon ( Meg and Mog, par He­len Ni­coll et Jan Pien­kows­ki). On éloi­gne­ra des têtes blondes le qua­trième tome de la sé­rie, Hap­py Fu­cking Bir­th­day. Qu’on li­ra, en re­vanche, en riant fé­ro­ce­ment. Hap­py Fu­cking Bir­th­day, Si­mon Han­sel­mann, Mis­ma, 136 p., 25 €. Ex­po­si­tion d’ori­gi­naux de Megg, Mogg & Owl à la ga­le­rie Mar­tel, 17, rue Mar­tel, Pa­ris 10e, jus­qu’au 18 no­vembre.

Si­mon Han­sel­mann a cou­tume de s’ha­biller en femme lors de ses dé­di­caces.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.