UN EN­GA­GE­MENT COM­MUN EN DOU­CEUR

Magicmaman - - La une -

In­grid Chau­vin a dé­lais­sé les pla­teaux de tour­nage pour unir sa voix à celle d’Anaïs Del­va, le temps d’une chan­son ima­gi­née par Ca­dum, qui sou­tient de­puis treize ans l’as­so­cia­tion Mé­cé­nat chi­rur­gie car­diaque et dont l’en­ga­ge­ment a dé­jà per­mis à 86 tout-pe­tits d’être opé­rés. Coeur à coeur, une chan­son douce qui « re­donne l’en­vie, qui re­donne l’es­poir » et qui pour­rait être presque au­to­bio­gra­phique tant les pa­roles font sens pour la jeune ma­man. Le clip de la chan­son, dif­fu­sé pour la pre­mière fois en fé­vrier der­nier, a été réa­li­sé par Thier­ry Pey­thieu, le ma­ri de l’ac­trice. Pour­quoi ce duo de femmes dont le par­cours pa­raît a prio­ri si éloi­gné ? Guer­ric de Beau­re­gard, di­rec­teur de la com­mu­ni­ca­tion LaSCAD (Ca­dum), nous a ré­pon­du : « Nous vou­lions une chan­teuse connue des fa­milles et des en­fants, Anaïs Del­va s’est im­po­sée comme une évi­dence. On sa­vait de plus qu’elle était très sen­sible à la cause de Mé­cé­nat chi­rur­gie car­diaque. Nous l’avons ren­con­trée, elle a tout de suite ac­cep­té. In­grid, pour nous, in­car­nait la co­mé­dienne fran­çaise po­pu­laire, rem­plie d’em­pa­thie, de dou­ceur. Son his­toire per­son­nelle est aus­si très tou­chante. Elle n’a pas hé­si­té non plus à par­ti­ci­per à l’en­re­gis­tre­ment de cette chan­son. » Nous avons ren­con­tré ces deux mar­raines au grand coeur pour en sa­voir plus. Double in­ter­view pour deux fois plus de bon­heur à par­ta­ger.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.