Et

Magicmaman - - La une -

Com­ment al­lez-vous de­puis la nais­sance de Tom ? Par­ve­nez-vous à conci­lier vie per­son­nelle im­pé­ra­tifs pro­fes­sion­nels ?

Je vais très bien. Chaque jour est un émer­veille­ment. Nous avons une in­fir­mière pué­ri­cul­trice qui nous aide au quo­ti­dien et prend le re­lais lorsque je dois m’ab­sen­ter. Ain­si, Tom reste dans son uni­vers avec ses re­pères et ses ha­bi­tudes. Je fais en sorte de ren­trer le plus vite pos­sible lorsque je tra­vaille. Je m’or­ga­nise comme toutes les ma­mans en fonc­tion de mon mé­tier, qui, lui, n’est pas com­mun.

Par­mi tous les mo­ments vé­cus avec Tom jus­qu’à pré­sent, quel se­rait le plus beau ?

Il n’y en a pas, à part peut-être ce­lui de son ar­ri­vée au monde lors­qu’on l’a dé­po­sé tout contre moi. Le câ­lin du ma­tin est un mo­ment ex­quis que j’aime tout par­ti­cu­liè­re­ment, lorsque le som­meil nous gagne en­core un peu et que nous sommes

Qu’est-ce qui pour­rait être fait pour amé­lio­rer le quo­ti­dien des en­fants ma­lades ?

Faire connaître les as­so­cia­tions, sen­si­bi­li­ser les gens. Plus il y au­ra de fa­milles d’ac­cueil, plus il y au­ra de dons, plus il y au­ra d’en­fants sau­vés. Le monde ne chan­ge­ra pas du jour au len­de­main et beau­coup de causes mé­ritent évi­dem­ment d’être sou­te­nues. C’est pour­quoi il faut conti­nuer à éle­ver les consciences en es­pé­rant que le monde de­vienne en­core et tou­jours plus so­li­daire.

Pen­sez-vous que le fait d’être pa­rent sen­si­bi­lise da­van­tage à cette cause ?

Je n’ai pas d’en­fant et suis pour­tant très sen­sible à la cause. Le fait d’être un être hu­main suf­fit. On a tous été des en­fants et on s’en sou­vient tous très bien.

Pour­sui­vrez-vous votre sou­tien à l’as­so­cia­tion ?

Je pars en tour­née dès avril sur les routes de France et je m’ap­pli­que­rai à conti­nuer à par­ler de l’as­so­cia­tion, par­tout où j’irai. J’ai en­vie de conti­nuer à tra­vailler avec Mé­cé­nat chi­rur­gie car­diaque.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.