ET QUAND C’EST L’EN­FANT QUI EST DE­MAN­DEUR ?

Magicmaman - - Beauté -

De plus en plus fré­quem­ment – et d’au­tant plus avec l’avè­ne­ment de Youtube, des blogs et autres, grâce aux­quels de par­faits in­con­nus ren­contrent la cé­lé­bri­té –, la de­mande vient de l’en­fant lors­qu’il est en âge de com­prendre. Un jeune un tant soit peu mi­gnon peut très vite avoir en­vie d’ex­ploi­ter ce po­ten­tiel pour faire des pho­tos ou s’af­fi­cher : ce­la semble de nos jours plus ac­ces­sible. « Il faut dans ce cas ni es­sayer de frei­ner son en­fant, ni le pous­ser à ou­trance », conseille la psy­cho­logue. Rien ne sert d’in­ter­dire for­mel­le­ment : un ado ou pré-ado vou­dra trans­gres­ser cette li­mite. « En re­vanche, il faut gar­der un droit de re­gard sur ce qu’il fait et es­sayer dans la me­sure du pos­sible de l’ac­com­pa­gner phy­si­que­ment, que ce soit en cas­ting ou en shoo­ting », précise la spé­cia­liste. Vous pou­vez égale- ment lui faire ren­con­trer une di­rec­trice d’agence de man­ne­quins, pour qu’elle lui ex­plique tout ce que ce­la im­plique ou, si vous en avez l’oc­ca­sion, de­man­der à un en­fant qui l’a vé­cu de ra­con­ter son res­sen­ti. Vous trou­ve­rez aus­si des in­ter­views sur In­ter­net. Que ce soit de votre vo­lon­té ou de celle de votre en­fant, il faut avant tout res­ter un pa­rent, c’est-à-dire être à son écoute et à celle de ses émo­tions. Jouer les man­ne­quins, ce­la peut gé­né­rer beau­coup de stress et de re­mise en ques­tion pour un en­fant : il a be­soin de sen­tir qu’il peut comp­ter sur vous.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.