Ta­ta Brooke

Magicmaman - - Beauté -

chez les femmes à risque : une pe­tite dose per­met­trait d’abais­ser le risque. Ré­sul­tats en 2017 et mise en oeuvre ra­pide. On fait main­te­nant bien la dif­fé­rence entre les foe­tus pré­sen­tant un RCIU et les foe­tus pe­tits en taille et en poids en rai­son de leur cons­ti­tu­tion (lorsque leurs as­cen­dants sont eux-mêmes de pe­tite taille par exemple). A l’ordre du jour des re­cherches : ob­te­nir des mar­queurs bio­lo­giques pré­dic­tifs du re­tard de crois­sance in­tra-uté­rin, dé­ter­mi­ner jusque quand pro­lon­ger la gros­sesse sans nuire au foe­tus, me­su­rer le risque de ma­la­dies (dia­bète par exemple) à l’âge adulte, éva­luer les ef­fets pro­tec­teurs de la mé­la­to­nine, l’hor­mone qui ré­gule la veille et le som­meil, sur le dé­ve­lop­pe­ment cé­ré­bral du nou­veau-né pré­ma­tu­ré.

l’ima­ge­rie mé­Di­cale, ou­til De Dé­pis­tage pré­coce Des lé­sions cé­ré­brales Du pré­ma­tu­ré

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.