Éveil

Magicmaman - - Beauté -

On en­file au bé­bé un bon­net mu­ni de cap­teurs. De l’autre cô­té de la ca­bine, les cher­cheurs re­çoivent des images de son cer­veau. or­ga­ni­sés dans une sé­quence ré­gu­lière. Un pre­mier mot pré­dit sys­té­ma­ti­que­ment un troi­sième mot : TAMABU-TAKAVA -RIKI, TAMABULEDONI-RIKI, TAMABU-CIVALARIKI… Tou­te­fois, de temps à autre, on in­tro­duit une ir­ré­gu­la­ri­té. L’en­fant es­til ca­pable de la re­pé­rer ?

Que cherche-t-on à sa­voir ? Les ré­gu­la­ri­tés à dis­tance sont très fré­quentes dans les langues. Le test per­met de voir si entre 8 et 10 mois les bé­bés sont ca­pables de per­ce­voir la struc­ture gram­ma­ti­cale de la langue et de la trai­ter comme une in­for­ma­tion.

test 3 :

du lan­gage se si­tue dans l’hé­mi­sphère droit. Si c’est le gauche, elle se si­tue dans l’hé­mi­sphère gauche.

Que cherche-t-on à sa­voir ? Nous sommes ici à la der­nière étape d’une ex­pé­rience de longue ha­leine. Il s’agit de dé­ter­mi­ner s’il existe une cor­ré­la­tion entre la pré­fé­rence ma­nuelle (uti­li­sa­tion de la main droite ou gauche) et la la­té­ra­li­sa­tion du lan­gage. 90 % des per­sonnes sont droi­tières, 10 % gau­chères. Or chez 90 % des per­sonnes, la zone im­pli­quée dans le lan­gage se si­tue dans l’hé­mi­sphère droit. La main se­rait-elle un in­dice de la la­té­ra­li­sa­tion du lan­gage ? Les cher­cheurs ont dé­ci­dé d’ob­ser­ver com­ment, pe­tit à pe­tit, les deux se dé­ve­loppent. L’ex­pé­rience com­mence avant même la nais­sance. Au cours des écho­gra­phies du deuxième et troi­sième tri­mestre, on re­garde si le foe­tus bouge plu­tôt la main droite ou gauche. L’ob­ser­va­tion se pour­suit à la nais­sance, à 6, 12, 15 et 18 mois. C’est au­jourd’hui la der­nière phase pour Marc. Grâce à l’ima­ge­rie, les cher­cheurs vont vé­ri­fier si le lan­gage est la­té­ra­li­sé à gauche ou à droite chez le pe­tit gar­çon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.