Les nou­veaux pères

L’oeil du pa­pa 2.0

Magicmaman - - Sommaire - PAR NICOLAS KALOGEROPOULOS, @pa­paes­tun­geek.

Yann Ar­thus-Ber­trand et la fon­da­tion

GoodP­la­net Il y a du nou­veau du cô­té du do­maine de Long­champ, à Pa­ris. Yann Ar­thus-Ber­trand vient d’inau­gu­rer le pre­mier lieu dé­dié à l’éco­lo­gie et à l’hu­ma­nisme. Bap­ti­sé « GoodP­la­net », ce parc im­mense four­mille d’ac­ti­vi­tés pé­da­go­giques, d’ex­po­si­tions, et de bien d’autres choses. Et le mieux ? C’est gra­tuit tous les week-ends, et ce pour les trente pro­chaines an­nées ! En marge de cette an­nonce, Yann a ac­cep­té de nous par­ler de sa vie de père. Du haut de ses 71 ans, il a eu le temps de prendre du re­cul sur l’en­fant qu’il a été et le père qu’il est. De son propre aveu, il fut un en­fant très dif­fi­cile, en conflit per­ma­nent avec ses pa­rents, no­tam­ment avec son père, très strict et sé­vère. « J’ai­mais mon père à ma fa­çon, mais je n’ai­mais pas ce qu’il re­pré­sen­tait. Je re­grette de ne pas lui avoir dit mer­ci avant qu’il parte. » Il fut lui-même un père as­sez dis­tant car très pris par son travail. Sauf pour son der­nier fils, dont il s’est beau­coup oc­cu­pé suite à un grave ac­ci­dent de voi­ture de sa femme.

Son kif de père « J’aime quand on se re­trouve le di­manche pour échan­ger tous en­semble. » Sa vi­sion de la paternité « C’est un choix, on n’est pas obli­gé d’être un bon père. »

Son conseil aux pères « Il ne faut pas avoir peur de trop ai­mer et d’en faire trop. »

ulos Ka­lo­ge­ro­po Nicolas

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.