TOUT AU LONG DE LA GROS­SESSE, PROTÉGEZ VOS JAMBES

Vos jambes sont mises à rude épreuve pen­dant la gros­sesse. C’est le mo­ment d’en prendre soin car cer­tains troubles vei­neux ne doivent sur­tout pas être né­gli­gés. Heu­reu­se­ment, des me­sures de pré­ven­tion et des so­lu­tions existent.

Magicmaman - - Les parents 2017 -

Vos jambes pen­dant la gros­sesse

Les hor­mones de gros­sesse pro­voquent un re­lâ­che­ment et une di­la­ta­tion des veines. L’in­suù­sance vei­neuse risquent de s'ins­tal­ler, pou­vant en­traî­ner une ré­ten­tion d’eau avec des jambes lourdes et gon⇓ées, ain­si que d’autres désa­gré­ments tels que va­ri­co­si­tés et va­rices( Autre eøet des hor­mones pen­dant la gros­sesse, le sang coa­gule plus vite et des caillots risquent de se for­mer dans les veines de vos jambes et de les abî­mer( On parle alors deß throm­bose vei­neuse pro­fonde ou phlé­bite.

Des troubles à prendre au sé­rieux

Le risque de phlé­bite est mul­ti­plié par 5 lors de la gros­sesse et par 60 en post­par­tum( Dou­leurs, jambes chaudes et gon⇓ées en sont les symp­tômes. Mais at­ten­tion, dans 2 cas sur 3, au­cun symp­tôme ne se ma­ni­feste. Si ce­la se pro­duit, il faut être très vi­gi­lant et in­ter- ve­nir vite car dans le cas où le caillot de sang vien­drait à se dé­pla­cer jus­qu’aux pou­mons, ce­la pour­rait se trans­for­mer en em­bo­lie pul­mo­naire et en­traî­ner le décès. Même si les cas sont très rares, ce­la re­pré­sente tout de même la 2e cause de mor­ta­li­té ma­ter­nelle en France( En pré­ven­tion, le port d'une com­pres­sion mé­di­cale est re­com­man­dé.

Qu'est-ce que la com­pres­sion mé­di­cale ?

Sous forme de chaus­settes, bas ou col­lant, la com­pres­sion mé­di­cale est un tex­tile élas­tique qui exerce une pres­sion ac­tive et dé­gres­sive le long de la jambe, fa­vo­ri­sant la cir­cu­la­tion vei­neuse et le re­tour du sang vers le coeur. Ain­si, le re­tour vei­neux est amé­lio­ré et, glo­ba­le­ment, la cir­cu­la­tion se fait mieux dans la jambe. La Haute Au­to­ri­té de San­té re­com­mande le port de com­pres­sion mé­di­cale pen­dant six se­maines après l’accouchement (six mois en cas de cé­sa­rienne).

Confort et élé­gance !

La com­pres­sion mé­di­cale est le trai­te­ment de ré­fé­rence de l'in­suù­sance vei­neuse et de la throm­bose vei­neuse pro­fonde. L'in­ci­dence du risque throm­boem­bo­lique di­mi­nue de 66ß % avec le port de bas mé­di­caux de com­pres­sion( Au­jourd'hui la com­pres­sion mé­di­cale est confor­table, es­thé­tique et fa­cile à por­ter dans vos diøé­rentes si­tua­tions de vie.

Col­lant confort OPALIS "Opaque et mat, mon in­con­tour­nable pour toute la sai­son au­tomne-hi­ver"

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.