Val­lée de l’Arve

Ados­sée aux mon­tagnes de Haute-Sa­voie, elle cligne de l’oeil aux voya­geurs entre Cluses et Sal­lanches. Halte! À cô­té de son res­tau­rant et concept store, la dé­co­ra­trice Hé­lène Roux a concoc­té un re­fuge dans le style mai­son: un art de vivre aus­si doux que v

Maison Côté Est - - SOMMAIRE - Par Anne-Laure Mu­rier. Pho­tos Les Mon­ta­gnardes.

C’est une mai­son jaune. En Haute-Sa­voie, une mai­son d’hôtes dé­li­cieu­se­ment ré­tro.

L’An­nexe 1888? «Pour l’an­née, c’est celle ins­crite sur le bal­con en fer », dé­crypte la pro­prié­taire du Ca­fé de Balme, quar­tier gé­né­ral du bon goût dans la val­lée de l’Arve. Entre une poi­gnée de tables où dé­jeu­ner, ce lieu où l’ar­rière-grand-mère de son ma­ri fai­sait re­cette, dans les an­nées 30, dé­roule un co­pieux me­nu d’art de vivre, mixant bou­tique, cours de cui­sine et conseil en dé­co­ra­tion in­té­rieure, jus­qu’à l’agen­ce­ment de cui­sines d’ex­cep­tion: pia­nos La Cor­nue et autres bonnes notes à l’ap­pui. De là à pro­lon­ger cette pa­ren­thèse rare, il n’y avait que quelques mètres à par­cou­rir, dans la bour­gade de Ma­gland. « Pous­sés par nos clients, nous avons in­ves­ti une mai­son à proxi­mi­té im­mé­diate. Là en­core, elle ra­conte une his­toire de femmes et de ren­contres. Le pré­cé­dent pro­prié­taire l’avait hé­ri­tée de sa tante, qui en avait fait une mai­son de fa­mille. L’idée de ré­no­ver ce pe­tit quar­tier à la croi­sée des che­mins m’a plu. Entre deux mon­tagnes, j’ai in­ves­ti l’An­nexe en gar­dant l’es­prit des lieux, aux cou­leurs de l’adresse mère ; d’au­tant qu’his­to­ri­que­ment, les bis­trots avaient une fa­çade jaune. » Après une grosse an­née de tra­vaux, à la fa­veur de son bu­reau d’études et de la so­cié­té de char­pente de son ma­ri, cinq chambres ont pris leurs quar­tiers dans cette bâ­tisse ty­pi­que­ment al­pine, dont une suite fa­mi­liale avec vaste salle de bains et un loft tout équi­pé sous les toits. Ni hô­tel, ni chambre d’hôtes, ce co­con re­nou­velle l’hy­bri­da­tion mai­son. Ate­liers cu­li­naires ou réunions pour tous les goûts, une at­mo­sphé­rique pièce à vivre fer­ti­lise échanges de connais­sances et par­tages de sa­voir-faire, quand elle ne sert de pièce de lec­ture. Cu­rio­si­tés des Ate­liers C&S Da­voye, des vases et globes re­haussent un meuble de ca­rac­tère; une table non moins sin­gu­lière joue les sa­tel­lites; au mur, des her­biers chi­nés ac­crochent un bleu pro­fond. Ce ton est don­né dès l’en­trée, puis re­nou­velle cette marche à suivre dans l’es­ca­lier. Écla­tant, ce par­ti pris ri­po­line les deux chambres cô­té jar­din, his­toire de les mettre en lu­mière. Quant aux car­reaux de ci­ment, om­ni­pré­sents dans la mai­son, ils si­gnalent l’en­trée de la mai­son, pavent de fleurs so­laires les contre­marches, dament de noir et blanc la salle du pe­tit-dé­jeu­ner et celle dé­diée aux brains­tor­mings uti­li­taires, font rou­gir et bul­ler la salle de bains de la suite ou, en­core, se dé­lient en oc­to­gones dans les pièces d’eau du der­nier étage. « Ab­sents

à l’ori­gine, ces ma­té­riaux sont très uti­li­sés dans la ré­gion », com­mente Hé­lène Roux; d’où son coup de coeur à géo­mé­trie va­riable, la­quelle a été mise en oeuvre par les créa­teurs de sur­face Ze­lij –par­mi les spé­cia­listes du genre. Avec la même re­cette qu’au Ca­fé de Balme, un sa­vant do­sage entre pas­sé et pré­sent forge l’âme de ce re­fuge dé­li­cieux. Mo­bi­li­sant des en­tre­prises lo­cales, bois et pein­ture convoquent ain­si une tra­di­tion aux goûts du jour, pen­dant qu’un équi­pe­ment et des ac­ces­soires de bonne fac­ture dis­til­lent une mo­der­ni­té éter­nelle: ro­bi­net­te­rie et sa­ni­taires de l’Ita­lien Agape, mo­bi­lier de cui­sine Nep­tune, ca­na­pé et linge de lit Ca­ra­vane, vais­selle du Belge Se­rax ou de la Ma­nu­fac­ture Di­goin en Bour­gogne, table Tom Dixon... Le tout, entre une tête de co­chon en pa­pier mâ­ché et des af­fiches d’école des an­nées 50, ap­por­tant leur tes­si­ture spa­tio-tem­po­relle aux mou­lures qui ont ré­émer­gé sur les murs. « Nous sou­hai­tions conser­ver l’âme de la mai­son, sans tom­ber dans un pas­tiche d’an­cien : les pro­duits contem­po­rains dé­jouent ce tra­vers », conclut la pro­fes­sion­nelle, ra­vie que ce pro­jet per­son­nel ait re­nou­ve­lé le genre de ses chan­tiers mon­ta­gnards. « Ob­jets in­ani­més, avez-vous donc une âme ? », in­ter­ro­geait La­mar­tine. Avec poé­sie, l’An­nexe 1888 a de l’art de la faire vi­brer, du jar­din aux combles. Un sa­voir-faire dou­blé d’un sa­voir être. Bien­ve­nue ! 315, route des Grottes-de-Balme, 74300 Ma­gland. Tél. 04 50 91 26 31, an­nexe1888.com

1. Pa­vé de car­reaux de ci­ments noir et blanc, l’ate­lier cu­li­naire est équi­pé du mo­bi­lier de cui­sine Nep­tune, sous l’ef­fi­gie en pa­pier mâ­ché d’une tête de co­chon qui donne le ton ! 2. Réa­li­sé sur me­sure par l’en­tre­prise de char­pente Roux, un es­ca­lier de...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.