LAND ART UR­BAIN

HA­BI­TUÉE À FAIRE SOR­TIR L’ART DE SES MURS, BONLIEU SCÈNE NA­TIO­NALE RÉ­CI­DIVE CET ÉTÉ EN SEMANT DANS DES LIEUX EM­BLÉ­MA­TIQUES DE LA VILLE VINGT-DEUX INS­TAL­LA­TIONS PAYSAGÈRES. TOUT EN FERTILISANT L’ES­PACE PU­BLIC, CES ÉCLOSIONS PLASTICIENNES CULTIVENT UNE ASPI

Maison Côté Est - - ZOOM - Avec sa fleur de lo­tus géante, qui res­pire au tem­po de ses pé­tales, PAR Anne-Laure Mu­rier

Choi Jeong Hwa oxy­gène l’es­pla­nade de l’hô­tel de ville. Em­blé­ma­tique de l’ar­tiste et de­si­gner co­réenne, cette co­rolle cos­mo­go­nique rap­pelle l’im­por­tance d’être dans l’ins­tant pré­sent. De­vant le Pa­lais de l’Île, une qua­ran­taine d’ori­ga­mis fe­ra battre le coeur des ha­bi­tants et vi­si­teurs d’An­ne­cy; si­gné par le plas­ti­cien et scé­no­graphe An­toine Mi­lan, ce banc de pois­sons vo­lants sus­pend son vol au-des­sus des eaux du Thiou, mi­roi­tant au gré du vent. Cap sur le lac pour ca­bo­ter avec un couple de cygnes noirs au mi­lieu de leurs pairs tout blancs, clin d’oeil aus­si poé­tique qu’éco­lo­gique de deux di­plô­més de l’École su­pé­rieure d’art d’An­ne­cy; d’un bat­te­ment d’ailes, cette in­tro­duc­tion très spé­ciale éclaire le re­gard sur la bio­di­ver­si­té ré­gio­nale et la pré­ser­va­tion de son équi­libre. « Dans cet en­vi­ron­ne­ment ma­gni­fique, une mise en va­leur de l’es­pace pu­blic et des es­paces na­tu­rels est une en­vie que j’avais de­puis quinze ans, à mon ar­ri­vée à la tête de Bonlieu Scène na­tio­nale », campe Sal­va­dor Gar­cia, aus­si di­rec­teur ar­tis­tique d’An­ne­cy Pay­sages. D’abord in­ci­té à mi­ser sur les arts de la rue pour al­ler à la ren­contre du pu­blic hors les murs, il a se­mé la concré­ti­sa­tion de ce fes­ti­val via deux édi­tions nom­mées Déam­bules. Avec la pro­duc­tion de vingt­deux ins­tal­la­tions, par des pay­sa­gistes, ar­tistes ou en­core ar­chi­tectes de tous ho­ri­zons, le for­mat 2018 est à la me­sure d’un en­jeu dans l’air du temps. « Le rap­port à la na­ture de cha­cun est en train de chan­ger. Tout en ayant en­vie d’en pro­fi­ter au quo­ti­dien, la ques­tion est de sa­voir quoi et com­ment faire pour que ce plai­sir puisse être du­rable. » Au parc Charles Bos­son, un po­ta­ger dans la ville lan­cé par Cultures Ur­baines – col­lec­tif qui a éclos en 2016 dans le cadre du fes­ti­val in­ter­na­tio­nal des jar­dins de Chau­mont-sur-Loire – ap­por­te­ra quelques ré­ponses, via un man­da­la nour­ri­cier mon­trant la voie de l’au­to­no­mie ali­men­taire. Ici, une sculp­ture vé­gé­tale in­door ; là, du street art pour conqué­rir d’autres in­ter­stices urbains… Po­pu­laire, le champ ar­tis­tique de tous les pos­sibles.

AN­NE­CY PAY­SAGES

— Iti­né­raire en ville sur 4 ki­lo­mètres, du 30 juin au 2 sep­tembre. an­ne­cy-pay­sages.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.