MO­TEL CONFI­DEN­TIEL

Maison Côté Ouest - - LE SOMMAIRE - PAR Anne- Laure Mu­rier PHO­TOS Read McKen­dree

Face à l’At­lan­tique, un hô­tel sur pi­lo­tis à l’at­mo­sphère vi­vi­fiante qui fait comme un grand ap­pel d’air.

Sno­bez les Hamp­tons : cap sur la pé­nin­sule de North Fork ! Entre pro­prié­tés vi­ti­coles et fermes bio, un an­crage « fif­ties » y a re­trou­vé un souffle de­si­gn, les pieds dans l’eau, sur l’air co­ol am­biant… La pro­chaine vague de Long Is­land ?

Dès son ap­pel­la­tion, le Sound View met les sens en éveil, mur­mu­rant le bruit des vagues avec la pro­messe te­nue d’un pa­no­ra­ma at­lan­tique. Autre in­dice an­glo­phone, il est amar­ré aux an­ti­podes des ur­ba­ni­tés bal­néaires de Long Is­land, puisque bai­gné par son dé­troit épo­nyme, au­tre­ment dit sound – qui fait le pont entre l’État de New York et le Con­nec­ti­cut. « Ni un sou­rire, ni un ser­vice, la pre­mière chose qui ac­cueille les vi­si­teurs est l’eau », se fé­li­cite Stu­dio Tack qui, de­puis Brook­lyn, a ré­no­vé ce mo­tel lit­té­ra­le­ment sur la plage de Green­port, de­puis 1953. Dès le lob­by, un mix and match de mo­bi­lier vin­tage et de réa­li­sa­tions sur me­sure plonge à tra­vers des baies vi­trées, convo­quant un art de vivre éter­nel où les cou­chers de so­leil ont une place de choix, ca­na­pés en ro­tin éco­lo­gique de fac­ture ar­ti­sa­nale in­do­né­sienne, sus­pen­sions Ho­lo­phane du dé­but du XXe avec leur verre pris­ma­tique d’ori­gine. L’éblouis­se­ment se pour­suit avec des tables en marbre vei­né d’Ali­cante où si­ro­ter ca­fé ou cock­tail, des pein­tures à l’huile chi­nées na­vi­guant entre tem­pêtes ma­rines et champs bu­co­liques… « Ins­pi­ré par les gares de fer­ries, ce hall a une histoire à ra­con­ter, comme l’en­semble des lieux » , pour­suivent les de­si­gners. Di­rec­tion les cin­quante-cinq chambres, dont la géo­mé­trie va­riable ne se dé­pare pas d’une ter- rasse, pri­va­tive ou par­ta­gée, don­nant sur la mer. Entre leurs co­sy pans de cèdre, em­mi­tou­flant des couvre-lits de co­ton pa­reille­ment amé­ri­cain, et leur sol à toute épreuve, re­cy­clant ca­ou­tchouc et liège, elles in­vitent au­tant à la contem­pla­tion in­door qu’à l’ap­pel d’air. Les corps ba­lancent aus­si dans la bibliothèque car­min, par ailleurs pri­va­ti­sable en salle à man­ger. Alors que fau­teuils Ches­ter­field et tables basses en aca­jou in­citent à le­ver le pied, les mains feuille­tant un ma­ga­zine d’époque, les fe­nêtres font en­trer des ro­chers où cra­pa­hu­ter, la pis­cine où bul­ler et autres échap­pées bien trem­pées. Ques­tion de ca­rac­tère qui, avec Cape Cod, ne par­tage que le mo­der­nisme ty­pique de la Nou­velle-An­gle­terre. D’un jeu de so­cié­té à un jeu de pa­let, c’est donc sans chi­chis qu’on so­cia­lise au­tour d’un feu de plage, au gré de bords entre les bars. À cha­cun son jus : cô­té pis­cine, les claires-voies res­tau­rées ont la lim­pi­di­té de l’ar­rière-plan océa­nique ; à la place du pia­no, ce sont les ban­quettes qui ont rac­cor­dé leurs notes. Dans le sillage de la pêche du jour, abreu­vée par les vins du cru, le res­tau­rant met à table cette par­ti­tion cus­to­mi­sée, sous une char­pente tout ouïe ou sur son pon­ton à longue vue. En mé­tal la­qué, cor­dage de ba­teau et toile de haute voi­lure, même les « chaises de ca­pi­taine », si­gnées Stu­dio Tack, donnent l’im­pres­sion de le­ver l’ancre !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.