HOR­TEN­SIA’S SONG

PRÈS D’AVRANCHES, CE MA­NOIR PAI­SIBLE CACHE TANT D’HOR­TEN­SIAS QUE LA DÉCORATRICE FLAVIA DE MELLO S’EST INS­PI­RÉE DE LEURS TEINTES TENDRES POUR IMA­GI­NER QUATRE CHAMBRES D’HÔTES.

Maison Côté Ouest - - NOTES D’HÔTEL - PAR Lau­rence de Ca­lan PHO­TOS Franck Schmitt

C’est à la Bré­si­lienne amou­reuse du Co­ten­tin, où elle pos­sède un hô­tel et une bou­tique de pro­jets, que le nou­veau pro­prié­taire de ce ma­noir du XVIe siècle, ni­ché dans le bo­cage nor­mand entre MontSaint-Mi­chel, Gran­ville et Ville­dieu-les-Poêles, a fait ap­pel. De sa ville na­tale de Por­to Alegre, Flavia de Mello a gar­dé l’es­prit voyage, le goût du ca­sual chic, l’amour des cou­leurs lu­mi­neuses et des ma­tières cha­leu­reuses. Ch­ris­tian Mar­gue­rite lui a don­né carte blanche pour créer quatre chambres d’hôtes « à l’at­mo­sphère fé­mi­nine » . Éblouie par la pro­fu­sion d’hor­ten­sias du parc, Flavia s’est ins­pi­rée de leurs teintes dé­li­cates, du vio­let très fon­cé au blanc ou rose pâle en pas­sant par tous les bleus. Sans miè­vre­rie au­cune. Ain­si, le salon rose pâle à la che­mi­née en pierre et aux fau­teuils moel­leux est-il re­haus­sé du noir de la bibliothèque, des ta­bleaux d’oi­seaux ou des sculp­tures de che­vaux. À l’étage, le cou­loir par­que­té aux murs bleu tendre an­nonce dé­jà la quié­tude des chambres « Ma­rie-Jeanne », « Bleu La­gon », « La Vie en rose » et « Ma­gno­lia », lu­mi­neuses grâce au blanc des ar­moires et des tables de nuit, au bu­reau la­qué dans le ton du seul mur co­lo­ré. Flavia af­fec­tionne les nuances de la marque Res­source : bleu « Li­chen de gra­nit », rose ve­lou­té « Best of », brun « Cho­co »... En notes chaudes d’or ou de vert, les cous­sins s’ac­cordent aux lampes. Le mo­bi­lier vient de chez Coun­try Corner by In­te­rior’s au Havre et les ta­bleaux de mo­tifs vé­gé­taux sont l’oeuvre de Vé­ro­nique Villa­ret. Cô­té li­te­rie, rien que du très haut de gamme, des draps 100 % per­cale et des plaids en ve­lours et soie d’un tis­seur lyon­nais, de quoi pas­ser des nuits de rêve ! Et au ma­tin, dé­gus­ter le sa­vou­reux pe­tit-dé­jeu­ner de pro­duits frais de sai­son cui­si­nés par le pro­prié­taire lui-même sur la ter­rasse en pa­vés de gra­nit, meu­blée de noir contem­po­rain et bor­dée de pots d’hor­ten­sias mis en scène par Sté­phane Ma­rie, le pé­tillant jar­di­nier de l’émis­sion Si­lence, ça pousse ! Après quoi, libre à cha­cun de pa­res­ser sur sa chaise longue à l’ombre d’un arbre cen­te­naire, suivre le pont ro­man­tique sur l’étang de né­nu­phars où sautent les carpes, pé­da­ler vers les che­mins de doua­niers, les charmes du bo­cage et de ses vil­lages. Une res­pi­ra­tion apai­sante.

1. 2. 3. 1. L’élé­gant ma­noir à une tour du XVIe siècle se re­flète dans l’étang pai­sible, entre arbres cen­te­naires et pro­fu­sion d’hor­ten­sias. 2. Dans la chambre « Ma­rie- Jeanne » aux teintes bleues à peine gri­sées, tables de nuit et draps blancs,...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.