ENTRE BASSIN ET OCÉAN

La décoratrice Ni­cole Joi­nau s’est ins­pi­rée de l’ar­chi­tec­ture lo­cale et des vil­lé­gia­tures de la Nou­velle-An­gle­terre pour des­si­ner cette mai­son de vacances au Cap Fer­ret. Le ré­sul­tat ? Une ca­bane élé­gante, pour au­tant sans pré­ten­tion, qui sent bon l’océan

Maison Côté Ouest - - LE SOMMAIRE - PAR Aman­dine Ber­thon PHO­TOS Ju­lien Fer­nan­dez

Au Cap Fer­ret, ins­pi­rée de l’ar­chi­tec­ture lo­cale, une mai­son de vacances toute bar­dée de bois, au bel es­prit Nou­velle-An­gle­terre.

Dif­fi­cile d’ima­gi­ner qu’à la place de cette co­quette mai­son de vacances, idéa­le­ment si­tuée entre le bassin d’Ar­ca­chon et l’océan, se trou­vait en­core ré­cem­ment un pa­villon sans in­té­rêt des an­nées 1980. Sur la pres­qu’île du Cap Fer­ret, où les ter­rains sont rares – et la ré­gle­men­ta­tion stricte –, l’em­pla­ce­ment est un atout pri­sé. Le pro­prié­taire sa­vait qu’il pou­vait faire confiance à Ni­cole Joi­nau, à qui il avait dé­jà confié des pro­jets, pour mé­ta­mor­pho­ser adroi­te­ment les lieux. « Son prin­ci­pal im­pé­ra­tif était d’avoir une mai­son lu­mi­neuse et confor­table avec trois belles chambres. Pour le reste, j’ai vrai­ment eu carte blanche », ra­conte la décoratrice. Ni­cole Joi­nau s’en­toure de ses col­la­bo­ra­teurs ha­bi­tuels au Cap Fer­ret, l’ar­chi­tecte San­drine Mer­cu­rio et le construc­teur de vil­las en bois BMC, pour re­par­tir de zé­ro. « La mai­son était sombre, basse de pla­fond et vrai­ment vi­laine », avoue-t-elle. Seuls deux murs sont donc conser­vés, même si la nou­velle bâ­tisse prend place dans la même em­prise au sol, confor­mé­ment à l’obli­ga­tion lo­cale. Ses 125 m2 se ré­par­tissent sur deux ni­veaux. « Au rez-de-chaus­sée, nous avons conçu une pièce à vivre ou­verte, afin d’ob­te­nir des vo­lumes aé­rés, pour­suit-elle. La hau­teur sous pla­fond de 2,80 m contri­bue éga­le­ment à la sen­sa­tion d’es­pace re­cher­ché. » L’ar­chi­tec­ture tout en bois s’ins­pire des ca­banes d’os­tréi­cul­teurs des vil­lages voi­sins. « J’ai vou­lu y ajou­ter un es­prit Nou­velle-An­gle­terre. Le toit pen­tu et le bal­con en avan­cée qui forment un auvent rap­pellent les belles vil­las de la côte Est amé­ri­caine », pré­cise Ni­cole Joi­nau. La che­mi­née ex­té­rieure ap­pa­rente consti­tue une autre par­ti­cu­la­ri­té par rap­port aux construc­tions lo­cales. À fleur de mur, son conduit dé­por­té per­son­na­lise la fa­çade d’une note in­dus­trielle. En har­mo­nie avec l’ex­té­rieur, les pièces sont in­té­gra­le­ment bar­dées de bois. « Mais, contrai­re­ment à la fa­çade bleu fon­cé, les lattes sont peintes en blanc, ex­plique la décoratrice. J’ai cher­ché à ren­for­cer la clar­té au maxi­mum. Les par­quets sont clairs, la cui­sine blanche et des fe­nêtres courent le long des murs ». Dans les chambres, le bar­dage est re­haus­sé de nuances bleues ou sable, qui évoquent les plages alen­tour et ren­forcent l’am­biance bord de mer. L’en­semble de la dé­co­ra­tion pri­vi­lé­gie les ran­ge­ments sur me­sure dans une re­cherche de fonc­tion­na­li­té. Chaque chambre dis­pose de grands pla­cards in­té­grés qui se fondent dans le dé­cor. Pour le reste, Ni­cole Joi­nau a op­té pour des meubles en ro­tin élé­gants, fa­çon jar­din d’hi­ver. « J’aime par­ti­cu­liè­re­ment les collections Vincent Shep­pard et les ré­édi­tions de Si­ka-De­si­gn. Le fau­teuil Char­lot­ten­berg a été des­si­né par Arne Ja­cob­sen en 1936. Sa ligne est in­dé­mo­dable, constate- t- elle. Je trouve leur style in­door- out­door idéal pour une mai­son de vacances. »

1. 2.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.