La pose et ses prin­cipes

Maison et Travaux - - Aménager -

Les plaques de verre sont lourdes quand leur sur­face est de taille im­por­tante (à titre in­di­ca­tif, 1 m2 de verre en ép. 4 mm pèse 10 kg). Néan­moins elles se posent sur tout sup­port pou­vant ré­sis­ter à leur poids sans gau­chis­se­ment ni dé­for­ma­tion.

Des ven­touses sont né­ces­saires pour les ma­ni­pu­ler

et les po­si­tion­ner sans risque de bris car elles sont fra­giles éga­le­ment.

Le col­lage est ef­fec­tué au si­li­cone. Com­pa­tible avec le verre trem­pé ou non (pro­té­gé ou non par un film de sé­cu­ri­té), il est ain­si uti­li­sé pour col­ler tous les verres de la col­lec­tion « Glas­te­tik ». Si le verre est pro­té­gé par un film (gamme Safe ou Safe +), il convient d’uti­li­ser un « mas­tic si­li­cone 817 » (Dow Cor­ning) ap­pli­qué en cor­don ou en plots, non sans avoir ap­pli­qué au préa­lable un pri­maire au dos (« Se­no­flex-1K-Haft­pri­mer » de Weil­bur­ger Coa­tings). Le pri­maire n’est pas tou­jours obli­ga­toire mais s’im­pose sur des sup­ports po­reux (bois, plaques de plâtre). Avec les plots, il est pos­sible de cor­ri­ger les dé­fauts de pla­néi­té du sup­port.

Les joints (2 mm) entre les plaques de verre sont com­blés avec un mas­tic si­li­cone trans­lu­cide pour évi­ter les in­fil­tra­tions. Pour le plan de tra­vail, qui est en verre trem­pé, le si­li­cone neutre et trans­lu­cide « 799 » (Dow Cor­ning) est uti­li­sé dans la réa­li­sa­tion des joints, car il ré­siste aux tem­pé­ra­tures très éle­vées et reste in­sen­sible aux rayons ul­tra­vio­lets.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.