De Di­nard au Val-An­dré

LA BELLE ÉPOQUE DES VIL­LAS ET VIL­LÉ­GIA­TURES

Maison et Travaux - - La Maison Dans Sa Région -

Àla fin du XIXe siècle, le lit­to­ral de­vient le lieu d’élec­tion de la bour­geoi­sie an­glaise et pa­ri­sienne. Émer­veillées par l’es­tuaire de la Rance, des fa­milles an­glaises et amé­ri­caines (Cop­pin­ger, Fa­ber, Sur­tees) dé­cident la construc­tion de vil­las face à la ci­té de Saint-Ma­lo. Di­nard, bour­gade de ma­rins, de­vient bien­tôt la « Biar­ritz du Nord », at­ti­rant une vé­ri­table co­lo­nie an­glaise qui y trouve son port d’at­tache. Ban­quiers et hommes d’af­faires y font cons­truire vil­las, hô­tels (Grand Hô­tel de la Plage, le Vic­to­ria, le Crys­tal...), théâtre, ca­fé avec ter­rasse et or­chestre, thermes avec bains froids ou chauds, d’eau douce ou d’eau de mer… Au­tour d’un casino et d’une gare, des ave­nues sont tra­cées, des arbres plan­tés tan­dis que l’on amé­nage des ca­bines de plage, une pro­me­nade sus­pen­due entre les ro­chers et la mer… C’est ain­si que des vil­lages por­tuaires et de pê­cheurs ont lais­sé place à de char­mantes sta­tions bal­néaires telles que Di­nard, Saint-Lu­naire, Saint-Cast-le-Guil­do et, un bourg éta­bli sur une étroite bande de terre, Saint-Ja­cut-de-la-Mer.

Vil­las, manoirs, cot­tages... à l’en­vi

Édi­fiées entre 1860 et 1910, les vil­las ri­va­lisent d’éclec­tisme et de fan­tai­sie. In­fluen­cés par le ré­gio­na­lisme, les ar­chi­tectes re­vi­sitent les styles : néo-breton, néo-go­thique, an­glo-nor­mand, etc. Re­fu­sant la ligne droite et la sy­mé­trie, pré­fé­rant la mul­ti­pli­ca­tion des vo­lumes et l’im­bri­ca­tion des toits, ils ajoutent tou­relles, co­lom­bages, toi­tures à fermes dé­bor­dantes… Les vil­las, manoirs, cas­tels et autres cha­lets aux belles pro­por­tions sont ain­si do­tés de bow-win­dows, fe­nêtres néo-go­thiques, vé­ran­das, pi­gnons et lu­carnes dé­co­rés de vi­traux, mo­saïques, frises d’émaux… Des touches d’Art nou­veau ou d’Art dé­co les agré­mentent par­fois, comme la villa Fan­ta­sia, construite en 1930 à Di­nard. Dans les alen­tours, d’autres vil­lages pro­fitent de cet en­goue­ment, et at­tirent à la suite des ar­tistes peintres (Au­guste Re­noir, Émile Ber­nard, Paul Si­gnac...) qui y posent leurs che­va­lets.

1

2

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.