Pays de Rennes

LA CONSTRUC­TION EN TERRE

Maison et Travaux - - La Maison Dans Sa Région -

Dans un rayon de vingt-cinq ki­lo­mètres au­tour de Rennes, l’abon­dance de l’ar­gile et la mé­dio­cri­té de la pierre sont à l’ori­gine d’un art de bâ­tir spé­ci­fique. Ap­pe­lée « bauge », cette tech­nique consiste à cons­truire des mai­sons uni­que­ment en terre crue par le­vées suc­ces­sives. Loin d’être can­ton­né à l’ha­bi­tat agri­cole, ce ma­té­riau, long­temps per­çu comme sy­no­nyme de pau­vre­té, forme les fa­çades de maints édi­fices nobles : manoirs, châ­teaux, pres­by­tères... Au XIXe siècle, les avan­cées tech­niques per­mettent même de bâ­tir des bourgs et fau­bourgs « en terre » au­tour de Rennes. Pour « ur­ba­ni­ser » les fa­çades de ces mai­sons, on ap­plique un en­duit puis un ba­di­geon dé­co­ré d’ap­pa­reillages, ban­deaux et chaînes d’angle en trompe l’oeil.

Ma­té­riau à tout faire

Le chan­tier dé­bu­tait à la fin de l’hi­ver pour s’ache­ver au dé­but de l’été avant l’ar­ri­vée des grosses cha­leurs. Il exi­geait une im­por­tante main-d’oeuvre (membres de la fa­mille, fer­miers voi­sins...) en­ca­drée par un ma­çon pour ex­traire la terre et émiet­ter les mottes en in­cor­po­rant des fibres vé­gé­tales (ge­nêt, bruyère, paille de blé ou d’avoine...). La terre, sou­vent pré­le­vée lors du creu­se­ment des fon­da­tions ou d’une mare, était dres­sée à la fourche par le­vées suc­ces­sives (60 à 80 cm de haut et de large). Avant, il fal­lait bâ­tir un sou­bas­se­ment de pierres (schiste, gra­nit), pour iso­ler la bauge de l’hu­mi­di­té du sol. L’élé­va­tion s’ef­fec­tuait pro­gres­si­ve­ment pour lais­ser chaque couche dur­cir. Comme la bauge était dres­sée sans au­cun cof­frage, le ma­çon de­vait com­pac­ter la sur­face des murs puis les dres­ser d’aplomb avec une bêche à bord tran­chant pour leur don­ner un pa­re­ment. On pou­vait alors mon­ter une se­conde le­vée de terre. Le nombre de vo­lées dé­ter­mine ain­si la hau­teur de l’ou­vrage : six pour un lo­gis de plain-pied ; douze pour une mai­son de maître à deux ni­veaux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.