L’acier : des bai­gnoires stan­dard à pe­tit prix

Maison et Travaux - - Matériothèque -

Tra­di­tion­nel­le­ment éco­no­mique, l’acier émaillé (1,5 à 2,4 mm) est de­ve­nu une al­ter­na­tive aux bai­gnoires et re­ce­veurs en acry­lique dont il co­pie les formes de­si­gn, pour des bai­gnoires lé­gères (de 29 à 42 kg) et, plus ra­re­ment, des re­ce­veurs ex­tra­plats (de 25 à 65 mm). Il est plu­tôt bon mar­ché pour les bai­gnoires de forme stan­dard : à par­tir de 500 eu­ros pour un mo­dèle de 170 x 75 cm. Un peu moins pour les re­ce­veurs : à par­tir de 600 eu­ros en for­mat 120 x 80 cm… Et beau­coup moins éco­no­mique pour des bai­gnoires au de­si­gn plus re­cher­ché.

Son faible poids fa­ci­lite la mise en oeuvre, sur pieds ou en­cas­trée.

Sen­sible aux chocs (il s’écaille), l’acier est éga­le­ment très so­nore, c’est pour­quoi des pan­neaux d’in­so­no­ri­sa­tion sont obli­ga­toi­re­ment ins­tal­lés au­tour de la cuve. Il est très glis­sant s’il n’a pas re­çu un trai­te­ment de sur­face. En­fin, der­nier in­con­vé­nient et non des moindres, il conserve peu de temps la tem­pé­ra­ture d’un bain chaud.

Atouts.

In­con­vé­nients.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.