Une ins­tal­la­tion dis­crète

Maison et Travaux - - Dossier -

Les tra­vaux ont été réa­li­sés pen­dant la sai­son de chauffe. Les dé­lais étaient donc ser­rés. Autre contrainte : les pro­prié­taires sou­hai­taient que l’on res­pecte la dé­co­ra­tion ré­cente de leur lo­ge­ment. Après une étude de mise en oeuvre des tuyau­te­ries gaz, au­cun tuyau n’est vi­sible dans les pièces de vie ! Le choix des émet­teurs s’est por­té sur des ra­dia­teurs basse tem­pé­ra­ture en acier (« Eu­ro­pa­no » d’Ideal Stan­dard, 13 ra­dia­teurs de 603 à 1 354 W). Des ra­dia­teurs sè­che­ser­viettes mixtes (« Pri­meo 2 » d’Al­ter­na, 603 W au rez-de-chaus­sée, 703 W à l’étage) chauffent les deux salles de bains. Ils fonc­tionnent à l’élec­tri­ci­té en mi-sai­son, quand la chau­dière gaz est à l’ar­rêt. Au­jourd’hui, à leur grande sa­tis­fac­tion, les pro­prié­taires ont for­te­ment ré­duit leur fac­ture de chauf­fage : 1 905 eu­ros (abon­ne­ment in­clus) pour la pre­mière sai­son de chauffe (2 500 kWh consom­més), contre 3 072 eu­ros pour la sai­son 2009/2010 avec les convec­teurs élec­triques (2 700 kWh consom­més), soit une éco­no­mie de 1 167 eu­ros !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.