Quel est l’in­té­rêt de construire en ma­driers ver­ti­caux ?

Maison et Travaux - - Dossier -

Les construc­tions en bois em­pi­lés bougent en hau­teur de 4 à 7 cm par étage entre l’été et l’hi­ver, ce qui fa­vo­rise les pas­sages d’air, no­tam­ment sous les lin­teaux des fe­nêtres. Je suis fi ls de char­pen­tier et ébé­niste de for­ma­tion et je me suis sou­ve­nu de l’adage pa­ter­nel : « Le jeu, c’est

l’âme de la mé­ca­nique : plus il y en a, plus ça ri­gole ! » Au­tre­ment dit, moins le bois est contraint, plus c’est fa­cile. Le pro­cé­dé « Ver­ti­ca­ma » uti­lise le bois dans le bon sens car il ne va­rie pas en lon­gueur et nous le met­tons en oeuvre avec bon sens : en lais­sant du jeu entre les mo­dules ; le tra­vail du bois est ain­si maî­tri­sé.

1. Une vé­ri­table porte d’en­trée sé­pare le sas du sé­jour. C’est une porte de 76 mm d’épais­seur, iso­lée et vi­trée, faite en pin dou­glas (Amabois). Le poêle d’une puis­sance no­mi­nale de 4 kW a un ren­de­ment de 82 %. Il suf­fit à chauf­fer toute la mai­son (mo­dèle « Aka­ba » de Hase).

2. Dans le coin sa­lon, l’écran de té­lé­vi­sion est ca­ché par un as­tu­cieux sys­tème de cadre mon­té sur pou­lies. La carte de l’Em­pire Ro­main masque quand il le faut l’écran noir ! (Au sol, par­quet contre­col­lé mo­no­lame chêne de 15 mm, « Vin­tage Alas­ka », So­lid­floor, env. 60 €/m² hors pose).

3. Si­tuée à droite de l’en­trée, la chambre des pa­rents est éga­le­ment ouverte à l’est. En­ca­drées par deux pe­tites lampes faites « mai­son », les trois paires de per­siennes cin­trées

font une tête de lit ori­gi­nale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.