Le sys­tème po­teau por­teur

Maison et Travaux - - Dossier Cuomisibnles - HAR­NOIS.

Le pro­cé­dé re­pose sur des po­teaux mé­tal­liques pla­cés au rez-de-chaus­sée qui vont sup­por­ter un IPN, des­ti­né à re­prendre les charges de deux poutres maî­tresses. Celles-ci, en bois mas­sif, en la­mel­lé-col­lé ou la­mi­bois, sont scel­lées de pi­gnon à pi­gnon. Après ren­for­ce­ment des ar­ba­lé­triers, des po­te­lets sont vis­sés en par­tie haute à mi-bois. En pied, ils sont lar­dés de pointes dans leur poutre maî­tresse res­pec­tive. Des faux en­traits sont fixés de part et d’autre en haut des ar­ba­lé­triers pour conso­li­der l’écar­te­ment et la ri­gi­di­té des nou­velles fermes. La tri­an­gu­la­tion des fiches peut alors être sup­pri­mée pour li­bé­rer l’es­pace.

HAR­NOIS.

La tech­nique la plus cou­rante est consti­tuée d’un so­li­vage, ri­gi­di­fié par des en­tre­toises, fixé sur les poutres maî­tresses. Des câbles d’acier pré­con­traints ten­dus de pi­gnon à pi­gnon évitent le flé­chis­se­ment des so­lives. Pour ob­te­nir un maxi­mum de hau­teur ha­bi­table, les so­lives en bois ou en mé­tal sont sus­pen­dues avec des étriers aux poutres maî­tresses.

Une fois la char­pente exis­tante dou­blée, les fiches et contre­fiches sont sup­pri­mées pour li­bé­rer l’es­pace, et le plan­cher por­teur mis en place.

Des po­te­lets de re­prise de charges sont fixés de part et d’autre du comble.

Pho­tos Har­nois

Les élé­ments sont

in­tro­duits dans le comble par une ou­ver­ture pra­ti­quée

dans la toi­ture.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.