CHER­CHER LA PE­TITE BÊTE

Maison et Travaux - - Réussir -

Les trous de sor­tie des larves xy­lo­phages se voient très fa­ci­le­ment à l’oeil nu. Ceux des vrillettes me­surent seule­ment 2 à 3 mm d’épais­seur, contre 5 mm de haut et 8 mm de large pour les ca­pri­cornes. Der­rière cha­cun d’entre eux se cachent des ga­le­ries. Les larves tra­hissent leur pré­sence par les pe­tits tas de sciure que leurs dé­jec­tions forment par terre. La nuit, on peut même les en­tendre gri­gno­ter le bois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.